A qui profite la fuite ? Le précédent Chaban-Delmas
Ma boite à souvenirs
Ma boite à souvenirs
chronique

A qui profite la fuite ? Le précédent Chaban-Delmas

Mais non, ce n'est pas toujours un complot !

Réservé à nos abonné.e.s
De la feuille d'impôts de Jacques Chaban-Delmas publiée en 1971 dans Le Canard enchaîné aux enregistrements de Patrick Buisson publiés la semaine dernière sur Atlantico.fr et dans Le Canard, il y a une constante. Toujours, dans ce type d'affaires, les médias comme les protagonistes cherchent les coupables. Avec une question : qui a tuyauté les journalistes ? Mais la vérité est parfois bien plus anodine. Retour sur la feuille d'impôts de Chaban.

Les journalistes sont parfois de drôles d’oiseaux. Qu’un juge ou un policier s’avise de connaître la façon dont ils se procurent leurs informations et, aussitôt, ils sonnent le tocsin et montent aux barricades pour défendre la liberté-d’expression-menacée-par-le-pouvoir et protéger son complice, le célèbre secret des sources. Mais que deux organes de presse, en l’occurrence Le Canard enchaîné et le site Atlantico, illustrent les obscènes petites manies d’un Patrick Buisson en publiant ses enregistrements de dessous la table, et voilà nos estimés confrères qui changent de rôle et partent en cha...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.