Reporters en colère... contre Reporters sans frontières (RSF)
article

Reporters en colère... contre Reporters sans frontières (RSF)

Réservé à nos abonné.e.s
Le ton monte entre le collectif Reporters en colère et l'ONG Reporters sans Frontières (RSF). Le collectif reproche à l'ONG de ne pas soutenir les journalistes entravés dans leur travail par la police lors des manifestations.

Ça chauffe entre Reporters sans Frontières (RSF) et les journalistes de terrain qui couvrent les manifestations. Ce mercredi 22 janvier, le SNJ-CGT, un des quatre syndicats de journalistes, et le Centre européen pour la liberté de la presse et des médias (ECPMF, basé en Allemagne) présentaient à la Bourse du Travail, à Paris, un "code de la liberté de la presse pour la police". Un document qui énumère huit points que la police devrait respecter lors de ses rapports avec la presse : ne pas empêcher les journalistes de filmer, ne pas s'en prendre physiquement aux journalistes, ne pas effacer leurs images, enquêter sur les menaces émanant des forces de l'ordre en direction des journalistes...

Pour discuter de ce codex de bonne conduit...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Violences policières : les télés "pillent" les images des indépendants

"On nous taxe de militants, mais pour diffuser sans notre accord, il y a du monde"

Manifestation du 9 janvier : "Le but était de terroriser"

Un vidéaste, ancien de la préfectorale, a filmé un tir de LBD à bout portant

Les médias nationaux snobent l'opposition au nouveau bac

La presse régionale couvre largement la répression policière

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.