Profs en confinement : la grande débrouille
article

Profs en confinement : la grande débrouille

Réservé à nos abonné.e.s
Cours enregistrés en vidéo ou en podcast, classes virtuelles, applications d'aide à l'apprentissage... Pendant le confinement, les outils numériques, officiels ou bricolés, se sont diversifiés pour maintenir la "continuité pédagogique" des élèves et des étudiants. Avec des succès... variables.

Pour les enseignants, les élèves et les familles, l'enseignement à distance n'a pas été de tout repos. Face aux difficultés de la "continuité pédagogique", les enseignants ont ainsi perdu le contact avec 4 à 10% de leurs élèves, selon le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. Pour les autres, il a fallu faire avec les moyens (numériques) du bord. 

Les outils officiels pas toujours performants

Premiers outils utilisés : les fameux Environnements Numériques de Travail (ENT). Ces plateformes en ligne étaient déjà utilisées par de nombreux enseignants, de la maternelle jusqu'à l'université. Elles regroupent l'ensemble des ressources numériques utilisées par l'école. Mais lors du confinement, les ENT ont dû faire face à un af...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.