Pouvoir se désabonner de Canal+ : le long combat d'une sénatrice
enquête

Pouvoir se désabonner de Canal+ : le long combat d'une sénatrice

Réservé à nos abonné.e.s
Assouplir les modalités de résiliation de l'abonnement à Canal+: c'est l'objectif de Catherine Procaccia, sénatrice UMP du Val de Marne. Elle mène son combat depuis 2011. Elle a reçu cette semaine l'appui de Benoit Hamon, ministre délégué à la consommation. Créée en 1984, la chaîne cryptée a toujours bénéficié de conditions particulières, au prix d'un lobbying très actif. Et efficace.

Résilier son abonnement à Canal+ du premier coup? Beaucoup s’y sont essayé. Très peu y sont parvenus. La faute à une procédure propre à la chaîne cryptée, tout sauf claire et précise. En effet, pour se désabonner de Canal+, il faut écrire au plus tard un mois avant la date anniversaire de son abonnement. Il faut donc connaître sa date anniversaire – qui figure en petits caractères sur la Une du magazine destiné aux abonnés - et penser à écrire une lettre un mois avant celle-ci pour que la résiliation soit effective. Sans ces formalités, le contrat est reconduit pour un an. Pas simple donc ...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

iPad et les médias, fin de la lune de miel ?

Apre lutte pour les abonnements (et les abonnés)

Israël : Channel 10 dans le viseur de Netanyahu ?

"Pas exactement de gauche, mais la moins consensuelle du paysage" (Enderlin)

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.