Pédophilie : examen de conscience de la presse allemande
article

Pédophilie : examen de conscience de la presse allemande

Des complaisances, dans les années 70 ?

Réservé à nos abonné.e.s
Examen de conscience dans la presse allemande. L'Allemagne s'interroge sur sa tolérance passée à l'égard des rapports sexuels entre adultes et enfants, aussi bien au sein des partis comme les Verts, que dans la presse souligne Le Monde (accès abonnés). Le détonateur de cette introspection a été la remise d'un prix très connu à Daniel Cohn-Bendit, à l'occasion de laquelle on a ressorti ses écrits et ses déclarations sur son attitude face à la sexualité des enfants, avant d'aborder les positions similaires des Verts - et de certains médias.

La presse allemande, dans les années 70 et 80, s'est-elle montrée complaisante envers la pédophilie ? La question est posée, par ricochet, après une interrogation similaire à propos des Verts allemands.

Cette ouverture ou cette indulgence face à la sexualité adultes-enfants se retrouve dans certains articles de la presse allemande des années 70-80 comme le montre cette couverture de Der Spiegel datée du 23 mai 1977.

On y voit Eva Ionesco à l'âge de 11 ans, souvent photographiée plus ou moins nue par sa mère entre 4 et 12 ans. En décembre 2012, sa mère a été condamnée à lui verser 10 000 euros de dommages et intérêts par un tribunal parisien, mais elle a conservé le droit d'exploiter les photos litigieuses.

Une couverture que Der Spiegel...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.