Photos volées : la cuisine, l'amoureux et la culotte de Louane au tribunal
article

Photos volées : la cuisine, l'amoureux et la culotte de Louane au tribunal

Réservé à nos abonné.e.s
Ce mercredi, la 17ème chambre du Tribunal de Paris se penchait sur des photos paparazzesques de la jeune chanteuse Louane parues dans "Public", accompagnées d'articles indiscrets. People versus presse people : un grand classique. ASI était là.

Tandis que Paris bruissait, ce mercredi 17 octobre, du scandale de la perquisition chez Mélenchon et du discours sépulcral de Macron, de quoi était-il question, à la 17e chambre du tribunal de la capitale, spécialisée dans les délits de presse ? De l'appartement de la chanteuse Louane, de l'ex-amoureux de la chanteuse Louane, et aussi de sa petite culotte. Célèbre depuis sa participation remarquée à l'émission The Voice en 2013, Anne Peichert alias Louane attaquait Hachette Filipacchi  (groupe Lagardère), éditrice du magazine Public, célèbre pour ses clichés volés de stars en tous genres. En cause : les numéros du 10 novembre 2017 et du 25 mai 2018, ainsi que les articles parus sur le site du journal reprenant les infos des n...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.