Payant/Gratuit : la presse papier tâtonne sur le web
enquête

Payant/Gratuit : la presse papier tâtonne sur le web

En bonus : la solution pour lire Le Monde gratuitement via Google

Réservé à nos abonné.e.s
Comment faire payer les internautes tout en maintenant un trafic suffisant pour faire rentrer des recettes publicitaires ? Cette délicate équation donne un mal de crâne à tous les responsables de journaux qui ont en tête de trouver le graal : un modèle économique viable pour leur site web. C'est peu dire que la presse papier tâtonne sur ce sujet. Avec une question : quelle doit être la différence entre un article gratuit et un article payant ? Depuis septembre, Lefigaro.fr a décidé de mettre sur sa page d'accueil davantage d'articles payants. Liberation.fr prépare une nouvelle version payante en juin. Quant au Monde.fr, le tâtonnement frise l'irrationalité : les articles payants sont gratuits en passant par Google. De quoi ravir les abonnés quand ils l'apprendront...



Trouver le bon modèle économique de la presse sur le web, c'est un peu comme trouver les mesures efficaces pour faire baisser le chômage. Tout le monde a des idées, mais personne n'a la solution miracle. Selon les périodes, la presse passe d'un modèle à l'autre, du tout gratuit financé par la publicité au tout payant financé par l'abonné, en passant par le semi-payant ou le gratuit limité. En ce moment, le "paywall" est à la mode. Le principe ? L'internaute peut lire une dizaine d'articles gratuitement, mais doit s'abonner s'il veut en consulter davantage. C'est le modèle économique choisi par exemple par le New York Times. Au-delà...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.