Michel Cymes, de la dédramatisation... à la réquisition
article

Michel Cymes, de la dédramatisation... à la réquisition

Réservé à nos abonné.e.s
Omniprésent sur les plateaux, le médecin le plus médiatique de France est passé par plusieurs phases depuis le début de la crise : la dédramatisant d'abord, puis faisant son mea culpa tout en déplorant l'attitude des Français. Et surtout, désamorçant toutes les polémiques naissantes.

Michel Cymes n'a pas attendu le coronavirus pour se démultiplier à la télé. Qu'il apparaisse en tant qu'animateur ou simple invité, il n'est pas nouveau que le médecin soit présent matin, midi et soir dans nos télés et radios. Mais avec l'épidémie, le médecin apprécié pour son humour et sa pédagogie est de plus en plus sollicité : RTL, France 2, France 5, TMC, Europe 1... 

Au fil de ses interventions coronavirus, le docteur Cymes (qu'Acrimed croquait récemment) a plusieurs fois ajusté son discours. Estimant d'abord que le Covid-19 n'était après tout qu'une "forme de grippe qui est un peu plus c...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.