Marche pour le climat qui tourne court : à qui la faute ?
article

Marche pour le climat qui tourne court : à qui la faute ?

Réservé à nos abonné.e.s
Pour les JT, la chose est entendue : à Paris, la marche pour le climat a été "confisquée par les black-blocs". De leur côté, les organisateurs de la mobilisation ainsi que certains médias présentent la situation sous un autre angle, insistant sur la "réaction disproportionnée" des forces de l'ordre.

Lancée à l’appel de plusieurs ONG, la mobilisation parisienne pour le climat de ce samedi 21 septembre aura vu s’esquisser un début de convergence entre luttes environnementale et sociales, non sans heurts. Sous les gaz lacrymogènes, dans la confusion, au milieu de charges de CRS et d'échanges de projectiles entre policiers et manifestants, une partie du cortège a pu rejoindre Bercy, son point final, alors que certains manifestants, nassés et repoussés par la police ont dû rebrousser chemin en cours de route.  Qui a fait tourner court la manifestation parisienne pour le climat de ce week-end ? Ce samedi soir, au JT de France 2, la réponse est toute trouvée : "Des incidents ont émaillé la manifestation et troublé le calme des ...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.