Mais au fait, qui sont les "sites d'infaux" américains ?
article

Mais au fait, qui sont les "sites d'infaux" américains ?

Au pays des "fake news" (en passant par la Macédoine)

Réservé à nos abonné.e.s
Ils sont accusés d'avoir joué un rôle dans l'élection de Donald Trump et ont poussé, ce 4 décembre, un homme à rentrer armé dans une pizzeria de Washington pour "mener sa propre enquête" : les sites de "fake news", que l'on pourrait traduire ici par "sites d'infaux", sont au coeur du débat depuis plusieurs semaines. A quoi ressemblent ces sites volatiles, souvent mal référencés, qui s'embarrassent peu de faits et dont les articles sont partagés des milliers de fois sur les réseaux sociaux ? Visite guidée (avec une petite escale en Macédoine).



Un fusil d'assaut pour démêler le vrai du faux. Dimanche 4 décembre, un homme de 28 ans, armé d'un AR-15, est entré dans un restaurant de Washington. Plusieurs coups de feu ont été tirés, aucun client n'a été blessé. Après son arrestation, l'individu a expliqué qu'il avait voulu "mener sa propre enquête". En cause : une rumeur, propagée sur le net ces dernières semaines et qui prétend que cette pizzeria réputée de Washington couvrirait en réalité un... vaste réseau de pédophilie.

Comment est née cette (fausse) rumeur ? Sur Twitter, où un supporter de Trump se faisant pa...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.