L'incroyable arrestation de DSK succède à un long silence de la presse française
article

L'incroyable arrestation de DSK succède à un long silence de la presse française

Agression sexuelle : les faits, les rumeurs de manipulation, les précédents Piroska Nagy et Tristane Banon.

Réservé à nos abonné.e.s
Dominique Strauss-Kahn a été inculpé pour "agression sexuelle, séquestration de personne et tentative de viol" par le parquet de New York, dans la nuit de samedi à dimanche. Il avait été arrêté par des policiers américains dans un avion Air France sur le point de décoller en direction de Paris, samedi après-midi. Le directeur général du FMI est accusé d'agression sexuelle par la femme de chambre de la suite qu'il occupait dans un hôtel de New York.

C'est le quotidien populaire New York Post qui, le premier, a révélé l'affaire. Avant même cette révélation, un jeune militant UMP français, connaissant un membre du personnel de l'hôtel, avait tweeté l'information. Cela suffit à un blogueur anonyme, relayé par le site du Post, filiale du Monde, pour faire courir la rumeur d'une manipulation de l'UMP.

La presse française a toujours conservé le silence sur les rumeurs concordantes de harcèlement sexuel visant DSK depuis plusieurs années, comme en témoigne l'affaire Tristane Banon, sur laquelle revient aujourd'hui le site du Parisien. La jeune femme s'était plainte aupr&egrave...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

DSK : de la sodomie à la relaxe

Ces scandales médiatiques qui se dégonflent au tribunal (2)

Le chasseur flingué par son propre lobby

Un journaliste US licencié pour une chronique trop tiède sur le port d'arme

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.