Le chasseur flingué par son propre lobby
article

Le chasseur flingué par son propre lobby

Un journaliste US licencié pour une chronique trop tiède sur le port d'arme

Réservé à nos abonné.e.s
Pour avoir écrit qu'une régulation du droit au port d'arme était possible selon la constitution américaine, le journaliste pro-arme à feu, Dick Metcalf, a été évincé du magazine

Guns & Ammo. L'industrie de l'armement ne veut pas d'apôtres tièdes. Elle a donc fait pression notamment via les annonceurs et le magazine s'est exécuté.

Dick Metcalf pourrait être une caricature de l'américain moyen tel qu'on se l'imagine de ce côté-ci de l'Atlantique. 67 ans, blanc, il vit dans la ferme de l'Illinois appartenant à sa famille depuis 1837. Si l'on cherche son nom dans google images on le voit essayer différentes armes à feu en veste camouflage ou poser fièrement en gilet orange avec ses prises de chasse.

Mais en quelques jours, ce journaliste spécialiste des armes à feu est devenu le bouc émissaire du lobby de l'arm...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.