Liberté d'expression : un député allemand atomise l'extrême droite
article Vidéo

Liberté d'expression : un député allemand atomise l'extrême droite

L'AfD en campagne contre le journaliste turco-allemand Deniz Yücel

Réservé à nos abonné.e.s
Le journaliste turco-allemand Deniz Yücel est libre... mais ça ne plaît pas à tout le monde. Les députés d'extrême droite allemands de l'AfD ont voulu exiger du gouvernement qu'il condamne d'anciennes chroniques humoristiques du journaliste. Une demande très largement rejetée par leurs collègues du Bundestag, dans la colère et l'indignation.

C'est un coup de gueule dont on se souviendra. L'ancien chef du parti des Verts allemand, Cem Özdemir est monté jeudi 22 février en fin de journée à la tribune du Bundestag, le parlement allemand, pour fustiger violemment les députés du parti d'extrême droite AfD. La raison de cette fureur ? Une requête déposée par le parti Alternative pour l'Allemagne, nouveau venu au parlement fédéral allemand. L'AfD voulait pouvoir réclamer du gouvernement qu'il désapprouve publiquement deux articles écrits par le journaliste turco-allemand Deniz Yücel, sous prétexte que ce dernier ferait preuve d'une "haine des Allemands".

Pour rappel, Deniz Yücel, correspondant du quotidien conservateur Die Welt, a été libéré le 16 février dernier après avoir passé un a...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.