Les paris sportifs ciblent la jeunesse de banlieue
article

Les paris sportifs ciblent la jeunesse de banlieue

Réservé à nos abonné.e.s
Dans une campagne d'affichage envahissante et un spot télé à grands moyens, Winamax promet la richesse et le « respect » aux parieurs sportifs, en ciblant explicitement une clientèle très jeune et en mobilisant les codes des quartiers populaires. Or les jeux d'argent et de hasard, véritables "entreprises d'appauvrissement", sont interdits aux mineurs.

« Devenez riches sur un coup de tête », « Ils plantent des buts, je récolte du blé », « Un poteau peut vous rapporter une barre ». Impossible, pour un citadin français, d'échapper à la campagne de l'opérateur de paris sportifs Winamax qui a envahi les stations de métro, les gares et les rues.

Cette campagne a fait (un peu) polémique. Mais ce n'est pas pour son discours assumant un mélange de trivialité et vénalité, ni pour sa cible explicitement jeune ; c'est pour avoir débordé avec de l'affichage sauvage sur les murs et même sur un car pris en train de circuler à vide dans les quartiers centraux de Paris.

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

"Enquête exclusive" sur Saint-Denis : petit tour des approximations

M6 oublie de préciser que des témoins sont d'ex- candidats d'opposition à la mairie

Trump vs démocrates : bataille de spots de pub

Tous contre Trump, et Trump contre tous (mais avec plus d'argent)

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.