"Les Jours" ouvre un peu plus la porte aux investisseurs privés
article

"Les Jours" ouvre un peu plus la porte aux investisseurs privés

Parmi eux : Niel, Pigasse et deux "victimes" de Bolloré

Réservé à nos abonné.e.s
Deux ans après son lancement, le site "Les Jours" vient de boucler une nouvelle levée de fonds auprès d'investisseurs privés. De quoi remettre en cause l'indépendance du site ?

Les Jours, an II. Deux ans après son lancement, le pure player lancé par des anciens de Libé peine pour l'instant à passer la seconde. Lancé en mai 2016 avec pour objectif d’atteindre les 25 000 abonnés en trois ans, ce média sans pub qui raconte l'actualité en feuilletons sous forme d'enquêtes-reportages sort d’une année en demi-teinte. Après avoir passé sans encombres le premier cap des 8 000 abonnés à l’issue de la présidentielle, Les Jours plafonne un an plus tard à 9 000 abonnés. "Les Jours ne va pas mal, mais il nous reste encore une marche à passer : notre priorité pour l'instant c'est d'atteindre l'équilibre avec 15 000 abonnés environ"  explique à Arrêt sur images, la codirectrice et présidente des Jours Isabelle Roberts. C'es...

Il vous reste 82% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.