"Le tweet d'un journaliste est parfois plus intéressant qu'une dépêche AFP"
enquête

"Le tweet d'un journaliste est parfois plus intéressant qu'une dépêche AFP"

Comment Libé et France Info essayent de rattraper Twitter

Réservé à nos abonné.e.s
Cette semaine, deux grands médias français, Libération et France Info, se lancent dans l'expérience "live", plus seulement pour un évènement ponctuel, mais tout au long de la journée. Au menu : un fil d'actualité au ton très décalé chez Libé, où la mort de 37 mineurs ukrainiens côtoie une île de l'archipel japonais surpeuplée de chats. Sur France Info, le "live" prend une toute autre forme : un direct des émissions en cours et quelques tweets de journalistes maison qui tournent en boucle. Deux façons bien différentes de penser l'information en direct mais une même ambition : accrocher le wagon Twitter, qui dynamite le flux de l'information depuis plusieurs années.

9h19 : L'île aux chats. 9h26 : au moins 32 mineurs ont été tués dans un coup de grisou à Donetsk. 9h30 : l'appli qui sait quand vous devez faire vos besoins. 9h35 : contrairement à ce qu'a affirmé ce matin le ministre du Travail, le directeur général d'Areva n'exclut pas des suppressions d'emplois dans le cadre de son plan de redressement.

Non, vous n'êtes pas sur Twitter mais sur le nouveau "Direct" (encore en version bêta) du site de Libération. Contrairement au Monde, qui sort son "Live" uniquement pour les grandes occasions, Libé a décidé d'innover en proposant, sur son site, un "live" d'un nouveau genre, qui couvre tous les év&...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.