Karachi : les sites sont en pointe
suivi

Karachi : les sites sont en pointe

Seuls Bakchich et Mediapart semblent s'intéresser à l'affaire

Réservé à nos abonné.e.s

 

Les révélations de la semaine dernière sur l'attentat de Karachi du 8 mai 2002 — qui ne serait pas lié à une mouvance islamiste mais à une affaire politico-financière — ne semblent pas déchaîner la curiosité des médias français. Les sites web d'investigation Mediapart et Bakchich, eux, semblent moteurs dans l'enquête et font de nouvelles révélations.

Les révélations de la semaine dernière sur l'attentat de Karachi du 8 mai 2002 — qui ne serait pas lié à une mouvance islamiste mais à une affaire politico-financière — ne semblent pas déchaîner la curiosité des médias français. Les sites web d'investigation Mediapart et Bakchich, eux, semblent moteurs dans l'enquête et font de nouvelles révélations.

"S'il y a un braquage aujourd'hui à Bruxelles, c'est sûr, j'y étais". Interrogé vendredi par un journaliste de l'AFP sur la nouvelle piste dans l'attentat de Karachi, Nicolas Sarkozy a estimé que c'était "ridicule". Jeudi, Me Olivier Morice, avocat de sept des familles concernées par l'attentat, avait affirmé que l'enquête, qui avait longtemps privilégié la piste islamiste, s'orientai...

Il vous reste 76% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.