Journaliste d'Inter chez Royal : ses ex-collègues sont gênés
article

Journaliste d'Inter chez Royal : ses ex-collègues sont gênés

Réservé à nos abonné.e.s
Il n'est pas rare de voir des journalistes passer "de l'autre côté de la barrière", en devenant responsable de la communication de diverses institutions. Il est moins fréquent qu'une reporter politique chevronnée rejoigne les rangs de celle dont elle était chargée d'analyser la stratégie et de critiquer le travail.

En quittant France Inter pour devenir "conseillère spéciale" de Ségolène Royal, la journaliste Françoise Degois a déclenché le trouble parmi ses anciens confrères.

Il n'est pas rare de voir des journalistes passer "de l'autre côté de la barrière", en devenant responsable de la communication de diverses institutions. Il est moins fréquent qu'une reporter politique chevronnée rejoigne les rangs de celle dont elle était chargée d'analyser la stratégie et de critiquer le travail.

En quittant France Inter pour devenir "conseillère spéciale" de Ségolène Royal, la journaliste Françoise Degois a déclenché le trouble parmi ses anciens confrères.


Allaient-ils oser ? La rédaction de France Inter allait-elle discuter des problèmes que pose le départ vers le cabinet de S&eacut...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.