Jités : la synthèse des synthés
article

Jités : la synthèse des synthés

Notre documentaliste épingle les patronymes prédestinés

Réservé à nos abonné.e.s
Catégoriser, identifier, apposer une étiquette, mettre un nom sur un visage, c'est le rôle de l'incrustation ou "synthé", dans les journaux télévisés. Mais si, vous savez, ce petit bandeau qui s'affiche en bas de l'écran pendant une interview.

Souvenez-vous, notre documentaliste, Lucie Desvaux, vous en a déjà parlé lors d'une de ses premières chroniques en plateau!

La plupart du temps, on les lit machinalement, ou pas du tout. Mais il arrive que le regard s'attarde. Et surprenne des relations, parfois amusantes, entre un interviewé, son nom de famille, son métier et le cadre de l'interview. Pour tromper la torpeur du mois d'août, Lucie n'a pas résisté à l'envie de vous livrer un petit florilège, sans aucune prétention, de ces acteurs de jités, au nom prédestiné. Attention, pas la peine de protester dans les forums que cet observatoire n'a aucun autre intérêt que...

Il vous reste 56% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.