J.M. Le Pen/tribunal : "violente bousculade" entre la presse et la police
Brève

J.M. Le Pen/tribunal : "violente bousculade" entre la presse et la police

Hystérie médiatique autour du FN, nouvel épisode.

Vendredi 12 juin, l'arrivée de Jean-Marie Le Pen au tribunal de Nanterre (pour contester son exclusion du Front National) a provoqué une violente bousculade entre policiers et journalistes, ainsi qu'une pluie d'insultes de part et d'autres.

En cause, "l'absence de barrière pour séparer la presse de Jean-Marie Le Pen" explique le site France TV Info, qui a filmé la scène."Lorsqu'il est sorti de l'ascenseur, les journalistes étaient massés devant la porte", raconte ainsi au site la journaliste à LCI Ségolène Chaplin. Il s'est retrouvé acculé et s'est frayé un chemin jusqu'aux toilettes, où il s'est réfugié".

La tension s'est accentuée lorsqu'un policier a repoussé une journaliste de l'AFP TV, qu'on entend alors crier (à partir de 1 minute 40 dans la vidéo). "Cette connasse m'a mordu", lance ensuite le policier à un de ses collègues, alors que les journalistes protestent bruyamment contre la brutalité des forces de l'ordre. La journaliste est alors exfiltrée et les insultes redoublent d'intensité. La journaliste de l'AFP TV a ensuite été menottée, placée en garde à vue une partie de la journée.  "Dans l'incapacité de «respirer et de faire son travail», elle reconnaît avoir «mordu légèrement» au bras l'un des policiers", mentionne la dépêche de l'AFP.  Elle sera jugée en janvier 2016.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.