Fillette "sauvée des flammes" à Bobigny : les réseaux sociaux rectifient la version policière
article

Fillette "sauvée des flammes" à Bobigny : les réseaux sociaux rectifient la version policière

Réservé à nos abonné.e.s
Une fillette sauvée d'une voiture en flammes par des CRS? Ce communiqué de la préfecture de police de Paris a été repris sans distance samedi soir par quelques médias, dont Le Parisien et Le Journal du Dimanche. Le "sauvetage" aurait eu lieu pendant une manifestation à Bobigny contre les violences policières. Ce rassemblement, en soutien au jeune Théo hospitalisé après avoir subi l'insertion d'une matraque télescopique dans l'anus lors d'une interpellation, a conduit samedi en fin de journée à des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants. Plusieurs voitures et poubelles ont été incendiées, et une petite fille a bien été extraite d'une voiture. Sauf que plusieurs témoins racontent sur Twitter que ce ne sont pas les CRS qui ont sorti l'enfant, mais un jeune manifestant. Depuis samedi soir, les médias ont multiplié les rectificatifs. Et la préfecture a salué l'action du jeune homme.

Vague de rectifications dans les médias, après un communiqué erroné de la préfecture de police. Dans un communiqué du samedi 11 février, la préfecture annonçait qu'au cours d'affrontements entre forces de l'ordre et manifestants à Bobigny, "des effectifs de police [avaient] dû intervenir pour porter secours à une jeune enfant se trouvant dans un véhicule en feu". Ces affrontements faisaient suite à un rassemblement pacifique devant le tribunal de grande instance de Bobigny, samedi après-midi, en soutien au jeune Théo hospitalisé. Ce dernier souffre d'une blessure à l'anus faisant suite à l'insertion prés...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.