Facebook et Google contre les fake news : peu de moyens, beaucoup d'étudiants en journalisme
enquête

Facebook et Google contre les fake news : peu de moyens, beaucoup d'étudiants en journalisme

Réservé à nos abonné.e.s
Depuis le début février, plusieurs articles de presse s'en font l'echo : en vue de l'élection présidentielle française, Facebook et Google ont décidé de partir à la chasse aux "fake news", ces fausses infos publiées sur de faux sites d'infos, en partenariat avec plusieurs médias traditionnels français. Pourquoi ? Comment ? Avec quels moyens ? Très peu d'argent mais beaucoup d'étudiants en journalisme.



"Facebook et Google s'arment contre les fake news en France". "Comment Facebook, Google et les médias français vont chasser les fake news". "Google et Facebook lancent leurs dispositifs anti-intox en France". Depuis le début février, plusieurs sites de presse l'annoncent : Google et Facebook ont décidé de lancer, en partenariat avec plusieurs médias traditionnels français, une grande offensive pour que les infos erronées en ligne ne polluent pas l'élection présidentielle française, comme cela avait été le cas outre-Atlantique pendant la bataille Trump-Clinton.

Les Echos

Le Figaro

Comment les deux géants américains entendent-ils,...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.