En attendant le procès du Mediator, la guérilla judiciaire de Servier
enquête

En attendant le procès du Mediator, la guérilla judiciaire de Servier

Après L'Obs et Libé, France 2 devant le tribunal

Réservé à nos abonné.e.s
C'est le procès avant le procès. Alors que l'affaire du Mediator, du nom de ce médicament retiré du marché en novembre 2009 et soupçonné d'être à l'origine de plusieurs milliers de morts, pourrait être jugée cette année, une autre bataille judiciaire est sur le point de s'achever. Le 19 mars, comme l'a raconté Mediapart, le tribunal de grande instance de Paris étudiait la plainte en diffamation déposée par les laboratoires Servier contre le magazine Envoyé Spécial (France 2). En cause : la diffusion en 2011 d'un reportage évoquant les menaces supposées de Servier à l'encontre de plusieurs professionnels de santé. Avant France 2, L'Obs et Libération avaient déjà été poursuivis pour les mêmes faits et les mêmes témoignages.




"Une stratégie d’intimidation exercée de manière constante par le laboratoire depuis une vingtaine d’années". Voilà le verdict de Mediapart à l'issue de l'audience qui s'est tenue, le 19 mars, au tribunal de grande instance de Paris dans le cadre du procès en diffamation intenté par les laboratoires Servier contre le magazine Envoyé spécial de France 2.


A l'origine de l'affaire, un reportage diffusé le 5 mai 2011, dans lequel figurait une série de témoignages de professionnels de santé qui auraient reçu des menaces de Servier pour avoir dénoncé la dangerosité du Mediator. Ces menaces avaient déj&a...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.