Derrière le pouce en l'air de Trump, la fronde de Dayton et El Paso
article

Derrière le pouce en l'air de Trump, la fronde de Dayton et El Paso

Réservé à nos abonné.e.s
Donald Trump s'est rendu au chevet des victimes de deux fusillades, mercredi 7 août, accompagné de sa femme. Entre manifestants hostiles, patients refusant de le rencontrer et médecins dénonçant son manque d'empathie, l'ambiance n'était pas favorable au président américain. Ce qui ne l'a pas empêché de se comporter comme d'habitude, se félicitant d'avoir passé une journée "géniale" et crachant sur médias et démocrates via Twitter.

Large sourire, et pouce levé. C'est ainsi que le président des Etats-Unis, Donald Trump, s'est fait photographier aux côtés d'un nourrisson dont les parents ont été tués lors de l'attentat ayant fait 22 morts dans un supermarché Walmart d'El Paso, au Texas, samedi 3 août. 

La photo a, comme souvent quand il s'agit de Trump, très vite suscité l'indignation. Après les deux fusillades terroristes, samedi et dimanche, à El Paso et à Dayton, dans l'Ohio, le président a décidé de se rendre sur les lieux des drames, mercredi 7 août. Si Trump a affiché une grande décontraction, la situation sur place était nettement plus ...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.