Dealers de Grenoble : tout le monde prend sa com'
article

Dealers de Grenoble : tout le monde prend sa com'

Réservé à nos abonné.e.s
Des hommes armés et cagoulés sur Snapchat, en plein mois d'août ? Une aubaine pour tout le monde : les chaînes d'info jouent à se faire peur, Darmanin accuse un maire écolo de laxisme, le préfet montre les muscles, les syndicats policiers éructent, Macron annonce un virage sécuritaire... et les dealers se font de la pub. Mistral gagnant.

Eric Ciotti n'a pas pu résister. Le 26 août, alors que France Bleu Isère et le Dauphiné Libéré venaient de révéler les deux vidéos tournées les 22 et 24 août dans le quartier Mistral à Grenoble, et diffusées sur Snapchat, qui montraient des hommes cagoulés et lourdement armés dans ce qui ressemblait à un point de deal, le député des Alpes-Maritimes y est allé de son tweet furibard : #Grenoble des narcostraficants (sic) opèrent en plein jour à ciel ouvert à l'arme de guerre dans un jardin pour enfants. Il est temps de nettoyer nos villes et quartiers des délinquants et criminels qui pensent en être les nouveaux maîtres." Ce 26 août, la "France Orange Mécanique" chère à Laurent Obertone et la droite tendance sécuritaire s'invitent en cost...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.