Menaces contre des journalistes : l'État hausse... les épaules
article

Menaces contre des journalistes : l'État hausse... les épaules

Comment mieux protéger la profession ?

Réservé à nos abonné.e.s
Ce lundi 3 mai, journée mondiale de la liberté de la presse, les journalistes Morgan Large et Nadiya Lazzouni - l'une victime d'intimidations répétées dont un sabotage de voiture, l'autre menacée de mort - ont reçu un courrier du ministère de l'Intérieur refusant de leur accorder une protection rapprochée. Dans un contexte de montée des agressions envers les journalistes, comment les protéger ?

Morgan Large et Nadiya Lazzouni sont toutes deux journalistes, et femmes. A priori, les points communs s'arrêtent là : l'une, Bretonne, spécialisée dans l'investigation sur l'agro-industrie, est indépendante et sillonne les routes du Centre-Bretagne avec carnet et micro pour sa radio locale, Radio Kreiz Breizh. L'autre, basée à Paris, créatrice du média Speak Up Channel où elle parle de sujets de société (inclusivité, féminisme, défense des minorités - elle-même porte le voile), a récemment rejoint Le Média en tant que journaliste et productrice vidéo. Elles partagent pourtant une expérience professionnelle bien particulière : le 14 avril dernier, toutes deux ont porté plainte, séparément, pour menaces reçues dans l'exercice de leur mé...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.