Crise Presstalis : "tout le monde va augmenter son prix !"
Brève Vidéo

Crise Presstalis : "tout le monde va augmenter son prix !"

En crise, le premier distributeur de presse français, Presstalis, va ponctionner 2,25% des revenus de ses éditeurs pendant cinq ans. Résultat, les petits magazines comme Canard PC se trouvent menacés, explique sur notre plateau son directeur de publication Ivan Gaudé. Plus inquiétant, pour Gaudé, la nouvelle PDG de Presstalis Michèle Benbunan semble découvrir que la majorité des éditeurs qu'elle distribue ont de faibles marges sur leurs ventes. "Je l'ai entendue dire qu'elle ne croyait pas que les éditeurs allaient augmenter leur prix pour compenser. Bien évidemment que tout le monde va augmenter son prix!"

Pour faire face à la ponction de Presstalis, Canard PC lance ce lundi une campagne de financement Ulule

Pour (re)voir nos émissions en partenariat avec Canard PC : "C'est pas qu'un jeu"

Et pour voir notre émission dans son intégralité : "Crise à Presstalis : «C'est un Crédit Lyonnais de la presse!»"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.