Comment un stagiaire du Parisien a mis le feu aux fruits et légumes
enquête

Comment un stagiaire du Parisien a mis le feu aux fruits et légumes

Le scoop était caché sous le marronnier d'été

Réservé à nos abonné.e.s
500 millions d'euros ! En ce lundi 3 août, le chiffre a fait l'ouverture des journaux du matin et de celui du 13 heures de France 2. Cette somme est celle que doivent aujourd'hui rembourser les producteurs de fruits et légumes à qui l'Etat français a versé des aides jugées indues par Bruxelles entre 1992 et 2002. Cette exigence résulte d'une enquête de la commission européenne, entamée il y a sept ans. Pourquoi l'affaire n'éclate-t-elle qu'aujourd'hui ? C'est tout simple : c'est l'histoire d'un journal, d'un stagiaire, et d'un marronnier d'été...
500 millions d'euros ! En ce lundi 3 août, le chiffre a fait l'ouverture des journaux du matin et de celui du 13 heures de France 2. Cette somme est celle que doivent aujourd'hui rembourser les producteurs de fruits et légumes à qui l'Etat français a versé des aides jugées indues par Bruxelles entre 1992 et 2002. Cette exigence résulte d'une enquête de la commission européenne, entamée il y a sept ans. Pourquoi l'affaire n'éclate-t-elle qu'aujourd'hui ? C'est tout simple : c'est l'histoire d'un journal, d'un stagiaire, et d'un marronnier d'été...

C'est une affaire vieille de sept ans que se traînent les ministres de l'Agriculture successifs....

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.