Claire Simon répond aux accusations sur son film "Notre corps"
article

Claire Simon répond aux accusations sur son film "Notre corps"

La réalisatrice, accusée de blanchir le docteur Daraï, s'exprime

Réservé à nos abonné.e.s
Dans "Notre Corps", la réalisatrice Claire Simon filme les multiples problématiques - médicales et intimes - qui peuvent surgir dans la vie quand on naît femme, à travers le service gynécologie d'un hôpital. Problème : y travaille le gynécologue Émile Daraï, mis en cause par 32 plaintes pour viol, sans que le film ne le précise. De quoi faire réagir les activistes de la lutte contre les violences obstétricales et gynécologiques. Pour "Arrêt sur images", la réalisatrice apporte des éléments de contexte pour comprendre sa démarche et son propos.

Un documentaire agite les communautés féministes depuis le début de l'automne. Notre Corps, de Claire Simon. Un film qui entend retracer "les étapes sur le chemin de la vie, de la jeunesse à la mort" (dixit le dossier de presse du film) lorsqu'on naît dans un corps féminin, à travers le quotidien du service de gynécologie d'un hôpital. Une réalisatrice connue pour ses engagements féministes et saluée par la critique. De l'Humanité au Figaro Madame en passant par Télérama ou Causette, Notre Corps est dépeint comme un film "profondément humain".

Pour le collectif Stop aux violences obstétricales et gynécologiq...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Cyclisme : l'hommage de Ferrand à une figure d'extrême droite

Une référence chaleureuse à Pierre Poujade, figure d'extrême droite des années 1950

Voir aussi

Ne pas manquer

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.