Canal+ et CNews : On ne peut -vraiment- plus rien dire
article

Canal+ et CNews : On ne peut -vraiment- plus rien dire

Un journaliste licencié, un autre mis à pied, un comédien qui rétropédale... Que se passe-t-il à Canal + ?

Réservé à nos abonné.e.s
On ne rigole plus trop à Canal +. Depuis l'arrivée de Vincent Bolloré à la tête de la chaîne, les humoristes ont tous été virés les uns après les autres (Yann Barthès, Les Guignols...). Mais ces dernières semaines, l'ambiance s'est encore alourdie : il semblerait que l'on ne puisse plus rien dire, en tout cas si cela concerne CNews et son présentateur-éditorialiste Pascal Praud.

Terreur et autocensure au royaume de Vincent Bolloré ? Après l'humoriste Sébastien Thoen, licencié, et le commentateur sportif Stéphane Guy, mis à pied, le comédien Bertrand Usclat, tête d'affiche des vidéos parodiques Broute dans l'émission Clique, a rétropédalé ce samedi afin d'échapper aux foudres qui semblent frapper fort, ces jours-ci, à Canal +.

Ce 12 décembre, la parution d'un portrait de Bertrand Usclat dans Le Monde a fait s'interroger beaucoup de journalistes déjà inquiets des récentes sanctions au sein du groupe Canal. L'article de l'édition papiercitait Usclat saluant la "grande liberté" de ton dont il jouit dans ses pastilles humoristiques... avec un seul sujet tabou : CNews. "Seule exception : interdiction ...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.