"BoJack Horseman", la série de Netflix qui se moque de la télévision
article

"BoJack Horseman", la série de Netflix qui se moque de la télévision

"Pour parler de l'avortement, un panel d'hommes blancs en noeud pap'"

Réservé à nos abonné.e.s
C'est l'histoire d'un cheval anthropomorphique de 50 ans qui fait une dépression, mais pas que. BoJack Horseman, création originale de Netflix, véritable succès critique, dont la troisième saison a été mise en ligne cet été, c'est aussi une série animée qui aime bien se moquer des travers de la télévision américaine. En tapant souvent très juste.

En attendant le retour de Jon Stewart à la télévision américaine, prévu pour septembre 2016 sur HBO, c'est peut-être sur Netflix que l'on trouve la critique la plus mordante de la télévision américaine, dans la série BoJack Horseman. De quoi parle cette série, qui prend place dans un monde où humains et animaux anthropomorphiques vivent côte à côte ? De BoJack, un cheval de 50 ans, qui sombre dans la dépression après l'annulation d'une sitcom à succès Horsin' Around, dans laquelle il incarnait le personnage principal.

Il est donc largement question de mal-être dans cette série que Les Inrocks consid...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.