Attaques Internet pro-wikileaks : qui est derrière ?
suivi

Attaques Internet pro-wikileaks : qui est derrière ?

Mastercard, Paypal, le gouvernement suédois, visés par des pirates

Réservé à nos abonné.e.s
La cyberguerre autour de Wikileaks continue.

Depuis qu'il a commencé à publier quelques-uns des 250 000 télégrammes diplomatiques américains dont il dispose, le site doit faire face à de nombreuses difficultés pour rester accessible en ligne. Désormais, ce sont les sites des institutions qui lui ont fermé leurs portes qui souffrent. Dernières victimes en date : les sites de Mastercard et de Visa, rapporte LeMonde.fr. Celui de Mastercard était inaccessible ce mercredi après-midi. Les deux institutions ont annoncé il y a quelques jours avoir rendu impossible pour les détenteurs de leurs cartes de crédit de donner de l'argent à Wikileaks.

Le site des services financiers de...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.