Après une longue omerta, deux femmes dénoncent des viols par Tariq Ramadan
enquête

Après une longue omerta, deux femmes dénoncent des viols par Tariq Ramadan

Plusieurs enquêtes sur le théologien n'avaient mentionné aucune violence contre les femmes

Réservé à nos abonné.e.s
Ce 27 octobre, Le Monde et Le Parisien révèlent conjointement, témoignage accablant à l'appui, une seconde plainte pour viol visant l'islamologue Tariq Ramadan. Une semaine plus tôt, une autre femme, Henda Ayari, avait aussi porté plainte contre Ramadan, après avoir l'accusé de viol sur Facebook. Malgré plusieurs enquêtes dans différents medias, et plusieurs biographies, ces accusations n'avaient jamais émergé.

nouveau media

Le Monde, 27 octobre 2017

Elle est âgée de 45 ans, souhaite rester anonyme dans les médias, mais Le Monde et Le Parisien ont pu vérifier son identité. Le 26 octobre, elle a porté plainte, accusant Tariq Ramadan de viol. La seconde en une semaine, après celle d’Henda Ayari le 20 octobre. Le tout dans un contexte particulier, après les révélations de l'affaire Weinstein aux Etats-Unis, et les témoignages en en France en 140 signes dénonçant le harcèlement et les agressions sexuelles sur le hashtag #BalanceTonPorc.

Le Monde et Le Parisien ont pu prendre connaissance de son témoignage. Il semble circonstancié. Il est surtout acc...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.