Allemagne : "Bild" contre Draghi, président de la BCE
article

Allemagne : "Bild" contre Draghi, président de la BCE

Réservé à nos abonné.e.s
Il ne fait pas bon être Mario Draghi dans les pages de "Bild". Le patron de la Banque centrale européenne sert depuis la mi-septembre d'épouvantail pour le tabloïd, premier quotidien du pays, qui lui reproche des mesures pénalisant les "épargnants allemands". Et le grime en Dracula.

Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne, est grimé avec deux dents de vampire et une cape en velours bordeaux, le regard mauvais. Le titre l'est peut-être plus encore : "Comment le comte Draghila va sucer nos comptes jusqu'à assèchement". Accompagné du sous-titre : "Pendant son mandat, nous avons perdu des milliards". 

Au cas où les lecteurs n'auraient pas compris la blague, le tabloïd s'empresse de préciser, sous l'image : "Le photomontage montre le chef de la BCE Mario Draghi à l'image du comte Dracula". Mais qu'est-ce qui vaut à l'Italien, qui quittera ses fonctions le 31 octobre et sera remplacé...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.