Traoré : les trois gendarmes ont-ils été "récompensés" ?
article

Traoré : les trois gendarmes ont-ils été "récompensés" ?

Réservé à nos abonné.e.s
Les trois gendarmes qui ont interpellé Adama Traoré et sont soupçonnés par sa famille d'avoir causé sa mort ont-ils vraiment été "récompensés", comme le soutient Assa Traoré ? Autour de cette question s'est déroulé mardi 9 juin un échange tendu entre Assa Traoré et Salhia Brakhlia, journaliste de Quotidien (TMC, groupe TF1), sur le plateau de l'émission. ASI a mené l'enquête : des récompenses et primes ont été attribuées à un certain nombre de gendarmes, mais elles ne sont pas directement liées à l'interpellation d'Adama Traoré.

Moment de gêne sur le plateau de Quotidien, mardi 9 juin. Assa Traoré, invitée pour parler du combat qu'elle livre pour rendre justice à son frère Adama, s'en prend à la journaliste Salhia Brakhlia. "Je voudrais éclaircir quelque chose sur ce plateau. La journaliste, madame Salhia, vous avez dit que les gendarmes [mis en cause dans la mort d'Adama Traoré, ndlr] n'ont pas été récompensés. Vous avez eu tort", lance-t-elle.

Assa Traoré fait référence à la chronique "Le Moment de Vérité" de Salhia Brakhlia, en date du 3 juin. Après la manifestation organisée devant le tribunal de grande instance de Paris, la journaliste a corrigé les propos tenus alors par Assa Traoré, qui assurait que les trois gendarmes mis en cause dans la mort de son frère o...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.