Personne n'y croyait (même pas nous). Et voici Emmanuel Macron président, et tout prêt à jouer de la séduction. Raison de plus pour être particulièrement attentifs au hors champ.

Publié le 12/05/2017  Alimenté le 19/09/2017
nouveau media
observatoire du par

Réforme du travail : "Evidemment", tous les amendements sont rejetés !

Derrière la vidéo buzz, des députés LREM très bien en "rang"

Tous les amendements rejetés? "Evidemment!" Un échange vidéo tiré de l'examen en commission à l'Assemblée nationale du projet de loi d'habilitation du gouvernement sur la réforme du code du travail a provoqué un mini tollé, après avoir été repris par plusieurs grands médias. De quoi s'agit-il ? Derrière la vidéo, une majorité parlementaire bien "en rang", et beaucoup d'amendements "de suppression".

/media/article/s101/id10033/original.99229.zoom.jpg

Le Lab, 6 juillet 2017

L'échange a lieu à l'Assemblée Nationale, lors de l'examen en commission des affaires sociales de la loi d'habilitation du gouvernement, lui accordant la possibilité de modifier le code du travail par ordonnances. Alors que 77 amendements ont déjà été examinés, le député France Insoumise Adrien Quatennens interroge la présidente de la commission, Brigitte Bourguignon (LREM) : "Serait-il possible d'avoir un état des lieux du nombre d'amendements que nous avons traités jusqu'ici." La présidente répond : "Nous en avons traité 77. Il en reste 93." Quatennens : "D'accord, avec un taux d'acceptation de 0%, c'est bien ça?" Bourguignon : "Oh bah, oui, évidemment! Vous l'imaginez..." La vidéo de l'échange, filmée par LCP, a été abondamment partagée - plus de 15 000 fois sur la page Facebook de Quatennens par exemple - et critiquée. Mais de quoi parle-t-on vraiment ?

Adrien Quatennens fait référence à 170 amendements déposés sur le projet de loi du gouvernement. En consultant ces amendements, on constate que leur immense majorité a été déposée par la France Insoumise et les Communistes, une quinzaine par les républicains, et... cinq pour la majorité. Or, les amendements France Insoumise et Communistes sont presque tous des amendements "de suppression" purs et simples : ils exigent la suppression d'un article, ou d'un alinea du projet de loi, en s'opposant à son principe même. C'est, autrement dit, une opposition de principe au projet de loi, voire de...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Paparazzi : Macron n'a pas "retiré" sa plainte. Elle allait être classée sans suite

suivi publié(e) le 19/09/2017 par Capucine Truong

Pas vraiment un "geste d'apaisement" de la part de l'Elysée? Ce mardi 19 septembre, Mediapart révèle que la plainte d'Emmanuel Macron contre le photographe Thibault Daliphard n'aurait pas été retirée par le président comme Challenges l'avait avancé vendredi dernier, dans un souci "d'...

nouveau media

Macron et les foules occitanes : questions de cadrage

chronique publié(e) le 12/09/2017 chez les matinautes

Impopulaire ? Quelle fable ! Quelle invention des journalistes pervers et fainéants ! Emmanuel Macron s'est offert, à Toulouse, un bain de foule de "rock star", avec autographes et selfies. C'est France 3 Occitanie qui le dit. France 3 Occitanie, comme son nom l'indique, était sur le terrain. Et...

Vignette 915 Macron

Parler du pays : la leçon de Macron à la presse

chronique publié(e) le 05/09/2017 chez les matinautes

Macron engueule les journalistes, 149e épisode. "Les journalistes ont un problème, lance le président à des reporters télé de l'émission Complément d'enquête (France 2), qui l'interpellent au cours de la rituelle visite de rentrée dans une école de Forbach (Moselle). Ils s'intéressent ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

La France offre une idole aux Beautiful du monde

Soyons positifs malgré tout, et réjouissons-nous de ce que de positif il peut y avoir. Depuis une quarantaine d'année, au ...

Par angelo m
le 08/05/2017

Injonctions molles, injonctions dures

Et bien, je découvre que mes mots sont publiés dans votre texte, mis à égalité avec ceux des éditocrates. Quelle promotion...

Par john z'guéner
le 28/04/2017

Injonctions molles, injonctions dures

Macron ou Lepen ? Qui est le pire ? Si on est de gauche, on nous gave depuis Dimanche pour voter Macron, sinon on serait ...

Par ManuTOO
le 28/04/2017
Tous les forums >