Violents, amoraux, addictifs: entre ébahissement et effroi, le regard des médias généralistes sur les jeux vidéo ne change pas. Quant aux médias spécialisés, sont-ils fiables ?

Publié le 19/05/2008  Alimenté le 10/04/2017
nouveau media
suivi du par

Twitch déclare la guerre aux spectateurs "robots"

Faux spectateurs, faux abonnés, fausses discussions...

Des robots fans de jeu vidéo ? On connaissait déjà Twitch, la plateforme qui permet de regarder et diffuser des parties de jeu vidéo en direct ou enregistrées (devenue en quelques années un véritable géant d’internet), mais on découvre aujourd’hui… ses robots. Malgré leur interdiction par Twitch, ils sont utilisés par certains joueurs pour gonfler les compteurs de vues voire même discuter entre eux. Alors pourquoi les joueurs veulent-ils être vus par des robots ? Et à quoi ressemble une "discussion" entre deux programmes informatiques ?

"Un vrai problème qui affecte toute notre communauté." Dans un post de blog, le responsable marketing du site, Matthew DiPietro, s’en prend aux "bots" utilisés par certains joueurs-vidéastes. Le mot "bots", diminutif de robots, désigne ici de faux comptes Twitch, générés automatiquement pour gonfler le nombre de vues d’une partie diffusée en direct ou augmenter le nombre d’abonnés à une chaîne.

Une pratique semblable à l’achat de vues sur Youtube, ou d’abonnés sur Twitter et Facebook (dont nous vous parlions ici) qui prospère depuis de nombreuses années, pour donner l'apparence d'une forte popularité à un contenu qui peine à décoller. Et une forme basique "d’astroturfing", pratique consistant à manipuler par des moyens techniques des audiences ou des sondages, comme on vous l’expliquait ici.

Plus étonnant, certains "bots" permettent également de simuler une plus grande activité sur la partie "Discussion instantanée", explique Twitch. Normalement, les "tchat-bots" servent à modérer le tchat (en expulsant automatiquement toute personne qui insulte les autres ou envoie 20 fois le même message) ou à donner automatiquement des informations sur la partie de jeu vidéo en cours par exemple. Mais dans de mauvaises mains, ils peuvent être utilisés pour simuler des discussions ou "spammer" d'autres utilisateurs.

/media/breve/s200/id19988/original.91255.zoom.jpg

Une partie en direct sur Twitch. A gauche le jeu vidéo. A droite, la partie "Discussion instantanée". On peut lire "Bing bang bing", "j'aime faire l'éléphant" ou...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Mélenchon fait les poches de Macron et Fillon dans un jeu vidéo

Aux sources de "Fiscal Kombat"

enquête publié(e) le 10/04/2017 par Robin Andraca

Une envie soudaine de secouer Emmanuel Macron, Pierre Gattaz, François Fillon ou Patrick Balkany ? C'est ce que ce propose un jeu vidéo en ligne lancé le 7 avril, mettant en scène Jean-Luc Mélenchon faisant les poches de plusieurs "oligarques" pour financer son programme. Un jeu conçu par une ...

couvPokemon

"Il y a une dimension transgressive dans Pokémon GO"

Véritable phénomène ou création médiatique ? Le débat

arrêt sur images, émission publié(e) le 16/09/2016 par la rédaction

C'est la deuxième panique de l'été, après la polémique sur le burkini. Il paraît que des milliers de jeunes envahissent l'espace public pour... jouer. Pour chasser des petites bêtes virtuelles de toutes catégories. Le jeu Pokémon Go est-il le dernier piège virtuel dans lequel est tombée ...

nouveau media

Crowdfunding réussi pour la version web de Canard PC

lu publié(e) le 07/06/2016 par la rédaction

Canard PC, magazine de jeux vidéo fondé en 2003 par cinq anciens journalistes du mensuel Joystick, tente sa chance sur le net. Le partenaire d'@si (avec lequel nous réalisons l'émission C'est p@s qu'un jeu), a lancé mardi 7 juin sa première campagne de financement participatif, et récolté ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"GTA fait du mal aux jeux vidéo"

Pas mal de réactions de gens qui sont pas contents des émissions sur les JV. Je réagis très rarement, mais je poste quand ...

Par LolranLenz
le 27/09/2013

"Parfois, il m'arrive de faire un travail journalistique"

"Je suis un excellent conducteur" Julien Chieze me fait penser à cet exemple souvent utilisé en première année de ...

Par danielr
le 01/12/2012

"Pour parler des jeux vidéo, pourquoi toujours inviter un psy sur le plateau ?"

Pffff... A quand une émission sur les dessins animés sur la chaine Gulli (attention, c'est pas de la sous-culture, hein...

Par Ben.
le 16/05/2008
Tous les forums >