"Vendre Pif était un moyen de fourguer l'Huma dimanche"

Arrêt sur images

1970 : Pif, ambassadeur ou vache à lait du PCF ? Les ex-lecteurs débattent

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
C'est une drôle de secte, dont les membres ne se connaissent pas entre eux, n'ont aucun point de rassemblement, et pourtant se reconnaissent dans certains totems, qui s'appellent Pif le chien, Pifou, Corinne et Jeannot, ou encore Rahan. C'est une drôle de secte à laquelle appartient, aussi, Daniel Schneidermann : la secte des anciens lecteurs de Pif Gadget, magazine pour enfants des éditions Vaillant, propriété du PCF, au tournant des années 70.

Pif le chien est-il le média emblématique d'une génération? Rahan et le Grêlé 7/13 étaient-ils des vecteurs de l'idéologie communiste ? Sur notre plateau, Sophie Gindensperger, ancienne journaliste à @si, maintenant en charge des blogs à Libération, dont celui-ci, qui réunit des passionnés de Pif Gadget, ayant planté le sapin jadis offert avec le magazine. Son article sur le sujet est ici. Sur notre plateau, également, Jean-Luc Muller, réalisateur, auteur de plusieurs vidéos sur Vaillant et Pif Gadget, Emmanuel Lemieux, qui a publié "Génération Tonton", celle qui a lu Pif Gadget. Et bien sûr notre chroniqueur Alain Korkos.

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Laure Daussy et Marion Mousseau
et déco-réalisée par Da...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.