"Le corps dirigeant européen a vu arriver Syriza comme des zozos"

Arrêt sur images

Poker ? Backgammon ? Bras de fer ? La partie grecque décryptée

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Une partie de poker ou une partie de backgammon : c’est la métaphore ludique qui revient le plus souvent pour décrire l’épreuve de force actuelle entre la Grèce de Syriza et ses partenaires européens, ou plutôt de certains de ses partenaires. Une partie qui nous a donné envie de nous glisser derrière l’épaule des joueurs pour entrevoir leurs cartes et comprendre leurs stratégies, s’ils en ont. Sur le plateau : Romaric Godin, journaliste de La Tribune, plutôt admiratif du jeu grec, Maria Malagardis, journaliste de Libération qui s’est rendue en Grèce avant et après les élections, Dominique Seux, directeur délégué de la rédaction des Echos et chroniqueur sur France Inter ainsi que Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques.

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Anne-Sophie Jacques et Adèle Bellot
et déco-réalisée par François Rose et Axel de Velp.

La vidéo dure 1 heure et 15 minutes.

Si la lecture des vidéos est saccadée, reportez-vous à nos conseils.



Les dessous de l'émission, par Anne-Sophie Jacques

L’arrivée de Syriza ? Une opportunité de voir la fin des politiques d’austérité en Europe pour les uns, un fléau qui conduira la Grèce dans le mur pour les autres. Parmi eux : Jean Quatremer, journaliste de Libération, correspondant à Bruxelles, et Arnaud ...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.