"La psychiatrie lourde, c'est aussi dans les médias"

Arrêt sur images

Vincent Peillon revient sur Dijon, les suites...et le reste

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
"Psychiatrie lourde", "dérapage verbal"... Le rassemblement de Dijon initié par Vincent Peillon, ancien porte-parole de Ségolène Royal, a donné lieu dans les médias à une déferlante de petites phrases assassines. Ce type d'échange, en particulier entre personnalités du même parti, gouverne-t-il le débat politique ? Quel est, dans ce contexte, la marge de manœuvre des politiques ? Dans le feuilleton médiatique qui a opposé Peillon à Royal, celui-ci a accusé BFM-TV de l'avoir piégé. Justement, dans ce jeu, quelle est la part des médias ? Et quel est le rôle des plateformes de diffusion de vidéo ? Faire "buzzer" de courts extraits sanguinaires, ou, au contraire, proposer des plus longs, comme tente de le faire Dailymotion ?

Pour répondre à ces questions, nous recevons le député européen Vincent Peillon. Avec lui sur le plateau, Patrick Roger, directeur de la rédaction de BFM-TV, et Martin Rogard, Directeur France du site de partage de vidéos Dailymotion. Ils sont accompagnés de notre chroniqueuse Anne-Sophie Jacques et de notre journaliste Sophie Gindensperger.

Vincent Peillon revient sur l'épisode de Dijon, à la lumière des compte-rendus des journaux télévisés (Acte 1). Si Ségolène Royal n'était pas venue à Dijon, les médias auraient-ils évoqué ce rassemblement ? Peillon regrette de n'attirer que les journalistes ...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Pourquoi TF1 a fait un flop avec Splash

Précipitation, jury en carton, et candidats inconnus

Islamisme radical à Asnières : accusations croisées PS / UMP

Armageddon, chardonnerets, et comptes Facebook effacés

Renault : Royal cale dans sa com'

Comment l'action du constructeur a chuté après la publication d'un tract CGT

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.