Procès du 13-Novembre : "Personnellement, les accusés ne m'intéressent pas"

Arrêt sur images

À massacre hors norme, procès et médiatisation hors norme ?

L'émission
  • Avec
    Christophe Naudin et Juliette Delage et Théo Ivanez
  • Presentation
    Daniel Schneidermann
  • Préparation
    Adèle Bellot
  • Deco-Réalisation
    Antoine Streiff
Réservé à nos abonné.e.s

Le 8 septembre dernier s'ouvrait à Paris le procès des attentats du 13-Novembre 2015 menés à Paris et Saint-Denis par des terroristes de l'organisation État islamique.  Il se distingue par sa durée (huit à neuf mois) par le nombre de parties civiles et par l’ampleur de la couverture médiatique dont il bénéficie. Que signifie cette couverture hors norme ? Comment couvrir l’exceptionnel ? Pour répondre à ces questions, Daniel Schneidermann reçoit trois invités : Christophe Naudin, historien et rescapé de l'attaque du Bataclan, la journaliste Juliette Delage qui couvre le procès pour Libération, et Théo Ivanez, co-auteur avec Vincent Nouzille du documentaire V13 diffusé sur LCP. Plutôt qu'un résumé exhaustif, retrouvez ci-dessous les trois moments les plus marquants de l'émission.

Entendre les victimes

Dans le documentaire V13, co-réalisé par Théo Ivanez, la mère d'une victime du 13-Novembre explique pourquoi elle témoignera au procès. Elle veut rendre son identité à sa fille, qui n'était qu'une anonyme pour les hommes qui ont planifié et exécuté les attaques. Christophe Naudin, rescapé de l'attaque du Bataclan, abonde : "Elle va parler des conséquences sur elle, sur sa famille... C'est ça qu'il va falloir écouter et entendre dans les prochaines semaines." L'historien espère que "deux choses" ressortent de ce procès historique : que les victimes soient entendues, et que les événements soient "reconstitués minute par minute". En revanche, il s'intéresse peu aux accusés : "Ce sont des outils interchangeables."

Faut-il évoquer les failles de l'enquête ?

La cour d'assises spéciale est-elle le lieu pour évoquer les failles du renseignement, les ratés de l'enquête, et la concurrence entre services de police, en l'occurrence la BRI et le RAID ? Pour Théo Ivanez, co-réalisateur du documentaire V13, la réponse est oui : "Quel autre lieu que le procès, où il y a la sérénité et le temps aussi ?"  Pour le journaliste, aucun média n'aura le temps nécessaire pour enquêter toutes ces questions, alors que le procès du 13-Novembre doit durer neuf mois. Désaccord de Christophe Naudin, rescapé du Bataclan, qui préfèrerait que ces Assises se concentrent sur les accusés : "C'est leur procès, pas celui de la police et du gouvernement. Ma crainte, c'est que ça dévie, et que ça prenne le devant de la scène." À ce sujet, vous pouvez lire ou relire notre enquête sur Les ombres du Bataclan, documentaire décrié diffusé par Arte, et qui donne une large place au président de la commission d'enquête parlementaire, Georges Fenech.

Quotidien accusé de "faire le buzz"

Un "huissier" (en l'occurrence, un employé d'ambassade) a-t-il vu Fabien Clain, cheville ouvrière française de l'État islamique, à Paris, dans les jours qui ont suivi les attaques du 13-Novembre ? C'est ce que sous-entend le journaliste de Quotidien (TMC) Azzedine Ahmed-Chaouch, en s'appuyant sur le témoignage, qui a fait l'objet d'un procès-verbal pendant l'enquête, d'un homme de 37 ans. Témoignage fiable ? Scoop ? "On a un exemple parfait de buzz, juge Christophe Naudin. Quand on sort un truc comme ça, un témoignage, on met le doute", regrette l'historien. Vous pouvez retrouver notre enquête sur ce "scoop" de Quotidien, et la colère qu'il a suscitée chez les experts du sujet.

Pour aller plus loin :

- V13, la série documentaire de Théo Ivanez et Vincent Nouzille diffusée sur LCP.
- Les ombres du Bataclan, le documentaire d'Arte.
- Journal d'un rescapé du Bataclan, de Christophe Naudin, publié aux éditions Libertalia.
- "13 Novembre : une webradio « indispensable » et « addictive » pour suivre les audiences", le dernier reportage de Juliette Delage pour Libération.
- Notre dossier spécial 13-Novembre, un "11-Septembre français".

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.