"Moi, j'étais aux procès d'Outreau. Pas vous !"
L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Et revoilà l'affaire d'Outreau, relancée par un livre, un colloque, et un rebondissement. Un des enfants victimes d'Outreau, Chérif Delay, aujourd'hui âgé de 21 ans, co-écrit avec le journaliste Serge Garde "Je suis debout". Il affirme que justice n'a pas été rendue dans l'affaire d'Outreau et que certains de ses violeurs de l'époque sont aujourd'hui en liberté. Et un colloque s'est tenu en février dans les locaux de l'université Paris II : "la parole de l'enfant après la mystification d'Outreau." On y a projeté un extrait vidéo de l'interview de Chérif Delay. Les défenseurs d'Outreau y voient une tentative révisionniste. Sur notre plateau, l'un des défenseurs des acquittés d'Outreau, Eric Dupond-Moretti, qui défendait à l'époque Roselyne Godard, celle qu'on appelait "la boulangère d'Outreau". Et Serge Garde, journaliste qui a co-écrit le livre avec Chérif Delay.

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Laure Daussy et Dan Israel et réalisée par François Rose.


La vidéo dure 1 heure 32 minutes.

 


D'emblée, Serge Garde attaque avec une mise au point : "j'avais demandé à venir avec Chérif Delay, vous avez refusé"… Daniel explique : "j'ai estimé que la présence sur ce plateau d'une victime serait de nature à faire dévier le débat, à lui donner une tonalité compassionnelle." Dupond-Moretti renchérit: "Je n'aurais pas accepté d'être là s'il avait été présent". Et d'ajouter :...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

"Je n'enlève pas une ligne à mon article"

Soirées pédophiles "habituelles" : le journaliste maintient, ses confrères confirment

L'affaire Seznec, symbole ou marronnier ?

Cent ans de rebondissements médiatiques. Mais pourquoi ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.