13 Novembre : "Pour dépasser le ressentiment, il faut d'abord l'exprimer"

Arrêt sur images

Daniel Dayan, sur les cérémonies et rituels de l'après-attaques

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
C'est à une suite de cérémonies que nous assistons, depuis le 13 novembre, sur les écrans de télévision et dans les pages des journaux. Des cérémonies parfois présentées comme telles – Marseillaise, minute de silence –, mais parfois aussi des cérémonies subliminales, déguisées en allocutions, en témoignages, en interviews, en récits divers. Pour tenter de mettre des mots sur ce qui nous est montré depuis deux semaines, un invité unique : Daniel Dayan, sémiologue, directeur de recherche au CNRS et ancien assistant de Roland Barthes. Daniel Dayan est co-auteur (avec Elihu Katz) de La Télévision cérémonielle (PUF, 1996), et a dirigé La Terreur spectacle – Terrorisme et télévision (De Boeck, 2006).

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Adèle Bellot
et déco-réalisée par Axel de Velp et François Rose.

La vidéo dure 1 heure et 10 minutes.

Si la lecture des vidéos est saccadée, reportez-vous à nos conseils.



Le résumé de l'émission, par Robin Andraca

Quand il a pris connaissance des attaques de Paris vendredi 13 novembre, par téléphone, Daniel Dayan regardait Les Noces de Figaro, sur Arte. Il aurait pu changer de chaîne, migrer vers BFMTV ou iTélé, comme tant de Français l’ont fait. Il aurait pu aussi éteindre sa télévision...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.