Avent #12. OK, boomer Cohn-Bendit !
Télécharger Écouter
Archives TV ASI
Télécharger Écouter

Ce 11 mars 2001, c'est peut-être Daniel Cohn-Bendit qui fournit le détonateur de la première explosion de "OK Boomer". Avec un quart de siècle de retard, il est rattrapé par des écrits de 1975 dans lesquels il racontait s'être parfois "laissé caresser par des gosses", alors qu'il était éducateur en Allemagne. Ecrits passés inaperçus dans la période post-68, mais qui lui explosent à la figure un quart de siècle plus tard, et ne le lâcheront d'ailleurs jamais plus.

Dans le rôle du défenseur de la génération 68, le directeur d'alors de Libération, Serge July, réplique à l'écrivain essayiste Jean-Claude Guillebaud, pour qui "la transgression est devenue la norme de la société marchand". Entre les deux, bien entendu, la presse, et sa tolérance à géométrie variable selon les époques, incarnée sur le plateau par Jean-Michel Aphatie, qui avait cité dans un même article Cohn-Bendit et Marc Dutroux. DS.

Vous trouvez que chacun devrait avoir accès à ce contenu ? Nous aussi ! C'est pourquoi en décembre, nous ouvrons les fenêtres : ce contenu, comme beaucoup d'autres, est gratuit ! Pour nous aider à mettre un maximum de contenus en accès libre, c'est le moment de nous soutenir par un don, défiscalisable à 66%. Et comme chaque année, ça se passe par ici



Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.