"12% de rentabilité, pour un journal, c'est une aberration"

Arrêt sur images

J.M. Dumay, président de la société des rédacteurs du Monde, invité d'@si

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Jean-Michel Dumay, président de la Société des rédacteurs du quotidien

Le Monde ? Aujourd'hui, c'est un journal sans direction, un administrateur judiciaire à l'horizon, et une lutte à mort entre les journalistes, qui ont obtenu la tête de l'ancien directeur Jean-Marie Colombani en juin dernier, et le conseiller officieux de Sarkozy Alain Minc, dernier survivant de l'ancienne direction, Minc-Colombani-Plenel.

Sous la houlette de Minc, les actionnaires extérieurs veulent-ils simplement rendre Le Monde rentable, ou le livrer à Lagardère ?

Sur notre plateau, , au cœur de la tourmente, revient sur les racines et les épisodes de la crise.

Puissances d'argent, plan machiavelique, saborder le journal, collaborer avec le capital : le moins que l'on puisse dire, c'est que Dumay parle comme peu de journalistes osent enc...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.