44
Commentaires

Zemmour surexposé : les directeurs de chaînes info se justifient

Réunis à Radio France dans le cadre de Médias en Seine, une journée annuelle consacrée à la vie des médias organisée par le groupe LVMH (propriétaire des "Échos" et du "Parisien"), les directeurs et directrices de Franceinfo, LCI, BFMTV et France Inter se sont défendus (en chœur) d'en faire trop au sujet du pas-encore-candidat. "Arrêt sur images" était dans la salle.

Commentaires préférés des abonnés

Entièrement d'accord avec Ernault. Ils sont en train de nous fabriquer de toutes pièces un "bon" candidat. La prochaine fois,  on en verra débarquer un (une) autre qui placera le curseur des énormités encore plus haut, et ils accourreront pour l(...)

Je pense que Zemmour est dans une prophétie auto-réalisatrice : il nous décrit le déclin de notre pays, et cette histoire abracabrantesque en est la manifestation la plus flagrante : un mec qui vend des milliers de livres à des crétins en y racontant(...)

 Le Suicide français a été "un gigantesque succès".


Tout est dit. :)

Derniers commentaires

Zemmour c'est la drogue dur des médias, ça doit enivrer en créant une grosse audience mais à longtemps c'est super toxique.

N'oubliez jamais qu'un succès de librairie ne veut rien dire en terme électoral. 

Combien ça gagne un directeur de l'info ? ce serait intéressant de savoir, pour mieux comprendre de quel monde (bourgeois/libéral par exemple ) ils pensent, parlent et  sélectionnent le prêt à penser à la France qui n'a pas le temps de prendre de la distance. Non c est pas un bullshit job mais enfin... ça joue avec les bâtons "merdeux"...

LVMH, l'entreprise de Bernard Arnault, qui a fait espionner François Ruffin, journaliste, organise à la maison de la radio une table ronde sur la moralisation de la presse. Cela donne le niveau de ridicule d'une profession.


Sylvain Ernault a raison de parler de pyromanes.  


Ils autoentretiennent un phénomène pour vendre du temps d'antenne à des annonceurs. Un raisonnement de tableur que Patrick Le Lay a bien expliqué depuis longtemps : « Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible ».  


Z est donc le dernier pitre qu'ils ont inventé pour faire du profit. 


La politique est un produit d'appel. Il faut du scabreux, du honteux, du clash, du buzz. C'est ce qu'a analysé Christian Salmon.


La remarque  " " Le Suicide français a été "un gigantesque succès".  " dit bien que les directions d'antenne apprécie les candidats au poids et non par rapport à la pertinence du propos. 


Ils ne se préoccupent pas de dénoncer les manipulations avec l'histoire, sachant que Z n'est pas historien mais journaliste et qu'il n'écrit pas des livres d'histoire mais des essais. Ce qui n'a pas du tout la même valeur intellectuelle.


Non seulement Z est douteux quant à sa production littéraire, mais les directeurs d'antenne prétendent faire de l'info politique avec un non-candidat qui n'a pas de programme.... Du très grand n'importe quoi. C'est se moquer de la démocratie !


Tous ces cadres dirigeants qui posent un pont et ouvrent un boulevard à Z font penser au portrait de famille que dresse Jean Guidoni dans sa chanson " Le bon berger ".


Se rappeler enfin que c'est LCI - Bouygues - qui l'a lancé Z avec la transmission intégrale de son intervention à la convention des droites. Avant qu'un autre milliardaire ne l'embauche sur sa chaîne après ce lancement tintamaresque.


Les journalistes défileront-ils encore longtemps derrière le Zobsec de la démocratie ?


Cultivez-vous !


Relire Berlin 1933 de DS, Récidive 1938 de Michaël Foessel, Un journalisme vil et veule L’art d’interviewer Adolf Hitler de Dominique Pinsolle,  ....

- chefs d'état-major de l'info 1 : "comment on pourrait faire pour continuer de se gaver avec des contrats d'annonceurs, en continuant d'exploiter les thématiques d'extrême droite pour faire de l'audience, tout en ne se faisant pas accuser de faire élire un facho ?"

- chefs d'état-major de l'info 2 : "mmmh c'est difficile, vraiment je ne vois pas".

- chefs d'état-major de l'info 3 : "on pourrait parler des thématiques sociales, la fiscalité, le prélèvement, la redistribution"

- chefs d'état-major de l'info 2 : "ah bah non, on va perdre tout le monde là, après les gens vont zapper sur Hanouna".

- chefs d'état-major de l'info 3 : "on pourrait faire des émissions sur l'économie, expliquer la monnaie, la dette, la banque centrale"

- chefs d'état-major de l'info 1 : "ohla, mais attendez, vous voudriez pas que les gens comprennent comment ça marche, non on continue de leur dire que l'argent ça tombe pas du ciel, que la dette il faut la rembourser, ça va bien là".

- chefs d'état-major de l'info 3 : "je sais, on va parler des services publiques, on va montrer que c'est la base de la démocratie, de l'égalité"

- chefs d'état-major de l'info 2 : "ça suffit, vous êtes un vrai bolchévique complotiste bien pensant ! Sécurité ! Embarquez le !"

- chefs d'état-major de l'info 1 : "non je crois qu'on n'a pas le choix, Zemmour fait partie du débat politique, ses obsessions fascistes font partie des questions que se posent les français, on va continuer de l'inviter sur les plateaux."

Qui a payé un sondage pour tester une personne qui ne s'est même pas déclarée candidate, voir combien elle ferait au second tour de la présidentielle??? 

Déjà que les sondages ne valent rien tant que cela ne sont pas les candidats avec leurs 500 signatures !


Quelqu'un pourrait-il payer pour tester Taubira au second tour aussi? C'est pour une amie...

Zemmour,le type qui ose dire ,comme ça ,que Pétain a sauvé beaucoup de juifs, faut faire !  Vouloir changer les prénoms musulmans ,ça aussi faut le faire!. Raconter des mensonges sur l'immigration, pareil, ça passe aussi.  La presse et surtout la télé est responsable, en laissant ce golum raconter toutes ces saloperies, sans réagir.

Si je pouvais le faire, je refuserai que mes impôts servent à diffuser les propos de cet individus multi récidiviste qui propage la haine sur les antennes, que ce soit sur Radio France ou sur France télévision... je boycotterai toutes les  émissions, quelles qu'elles soient, qui l'inviteront, candidat ou pas... !

"une journée annuelle consacrée à la vie des médias organisée par le groupe LVMH (propriétaire des "Échos" et du "Parisien") "

STOOOOOOOOOPPPPPPPP ! Allez hop à la poubelle cette "journée annuelle" !

Aucun intérêt... les "arguments" et la rhétorique de l'ennemi de classe bourgeois sont archi-connus ; il n'y a plus de temps à perdre à l'écouter encore une fois.

Ces gens me dégoûtent 

Quand est-ce que ASI va sortir de sa posture moralisatrice et enfin affronter le réel ?

Au moins ayez le courage d'aller débattre ou d'inviter des pros et des contre et faire vivre le débat au lieu de vous regarder le nombril et pleurnicher.


"valorisant le fait que le service public n'a invité Zemmour qu'une seule fois "....
Ah bon, c'est bien d'etre le seul média qui non seulement de presente pas de diversité d'opinion, qui ne fait que vomir sur Zemmour alors que tous les francais paient ?
De quel droit le service publique décrete ce qui bien ou pas ? qui inviter ou pas ?

Zemmour est le centre de gravité du débat publique car il dit le réel que nombres de francais voient : vos lecons de morale n'y changeront rien.

Je pense que Zemmour est dans une prophétie auto-réalisatrice : il nous décrit le déclin de notre pays, et cette histoire abracabrantesque en est la manifestation la plus flagrante : un mec qui vend des milliers de livres à des crétins en y racontant des crétineries, se persuade qu'il a un destin de président de la république. Et il le fait croire à des tas d'autres, non moins crétins.

Voilà où on en est, crétins de la république....

Ah, c'est vrai, ça faisait longtemps qu'on avait pas parlé de Zemmour.

Entièrement d'accord avec Ernault. Ils sont en train de nous fabriquer de toutes pièces un "bon" candidat. La prochaine fois,  on en verra débarquer un (une) autre qui placera le curseur des énormités encore plus haut, et ils accourreront pour lui renifler le derrière,  tout pareil. Mais, comme disait un autre (mais vraiment, celui-ci) humoriste, "jusqu'où s'arrêteront-ils" ?

 Le Suicide français a été "un gigantesque succès".


Tout est dit. :)

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.