281
Commentaires

Zemmour et l'humour : jour de colère à BFM

Commentaires préférés des abonnés

Dans une chronique d'un journal régional, le journaliste et écrivain Jean-Claude Guillebaud rapportait une anecdote concernant notre "héros" désormais quotidien, au sujet de guerre civile et d'armes. Z lui aurait demandé s'il s'était préparé à la gue(...)

Donc le directeur de l'info de BFM nous explique tranquilou à l'antenne que c'est l'Élysée qui décide pour lui du contenu de ses journaux.  Le château ne réagit il ne dit rien. Le château réagit il en parle. Etonnant.

C'est cela qu'on appelle la (...)

Approuvé 23 fois

Z n'a qu'une seule fonction : pendant qu'on parle de ses conneries, on ne parle pas de la crise climatique, sociale, économique, etc. 

Il est juste l'incarnation d'un nuage de fumée...

Derniers commentaires

Alors nommons ce que l'on voit, Daniel, un "ultranationaliste, xénophobe, autoritaire", c'est un fasciste. Et les indignations comme celle de la vidéo nourrissent la machine à transgression comme Trump avant lui. Les fascistes se rient des règles et se moquent des faibles, cessons d'être surpris.

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/10/22/une-femme-tuee-et-un-homme-blesse-sur-le-tournage-d-un-western-avec-alec-baldwin_6099448_3210.html

Et qu'en est il de Zob avec les Qanon ?

Peace and love 

Un groupuscule d'ultradroite à tendance survivaliste a été démantelé lundi 18 octobre à Saint-Etienne (Loire) et dans des communes alentours, a appris jeudi franceinfo auprès de la police judiciaire de Saint-Etienne. Trois personnes ont été arrêtées après la découverte d'"un véritable arsenal de guerre", selon le commandant divisionnaire fonctionnel Eric Simon.

Et à part Z, des nouvelles de la grève de Radio France qui dure depuis un certain temps déjà ? J'aimerais bien savoir quelle est cette "expérimentation" concoctée par la direction...

" braquant des journalistes avec une arme de précision (à blanc) au salon de l'armement Milipol "


De ce que j'en vois sur la vidéo, l'arme que Zemmour utilise (un modèle "Ultima Ratio" de la marque PGM Précision) est dépourvue de culasse. L'arme est donc bien en sécurité - et c'est bien le minimum pour une arme d'exposition - et non chargée "à blanc" (une cartouche à blanc tirée à bout portant peut tuer). 

Mais, vu la maladresse avec laquelle il la manipule, Zemmour n'en sait évidemment rien.

Au moment de fermer la boutique et de me plonger dans la soupe que mon épouse vient de tremper je pose la question que personne n'a posée:


Pourquoi organise-t-on, en France, des expos pourries, d'objets, d'armes  donnant la mort? Milipol...


Nous continuons donc à vivre une époque formidable. A demain...

Zemour ce n'est rien qu'un intellectuel de CP , merde ,arrêtez de parler de cette truffe!

Et Marlène qui la ramène. On l'a pas autant entendu quand les flics tiraient sur les journalistes.


Violences policières contre des journalistes : RSF porte plainte



A Tous les adeptes du grand remplacement  ( heureusement  peu nombreux ici) je suis POUR remplacer tous ceux qui croient  aux grand remplacement ( les fachos, homophobes,  climatosseptiques, chasseurs de merles, ceux qui ont peur des femmes    pas mal de curés,   et Praud,  Z ,  Levy et co ... etc .....

à part ca : https://reporterre.net/Le-plus-vieux-discours-ecolo-enregistre-refait-surface


Un document rare a refait surface : un enregistrement audio de l’ex-ministre Yves Guyot, daté de 1902. Pour la première fois, on entend un homme politique de premier plan s’interroger sur les conséquences de l’activité humaine sur « son milieu ».

"L’ancien chroniqueur de CNews a orienté le fusil en direction de journalistes qui l’entouraient en leur disant : « Ça rigole plus, hein, poussez-vous, reculez ! »"


"Les règles de        sécurité veulent qu’on considère toujours une arme comme chargée        et qu’il ne faut donc jamais la pointer sur des personnes."

    

Et pas un journaliste ne dépose plainte ...            j'hallucine           ...

Pour être officiellement candidat, il faut avoir 500 parrainages  . Les élus qui  parrainent  ("présentent")  un candidat doivent provenir de 30 départements et  collectivités d'outre -mer différents .


En 2017 , ils étaient 42 000 à pouvoir parrainer un candidat .


En 2017, 34% de ces élus ont effectivement usé de ce droit à sélectionner ceux qui pourront participer à la présidentielle .





Tous les prétendants à l'élection réussiront-ils à réunir 500 parrainages provenant de 30 départements différents ? 



Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Oh, les gens!

C'est garbure avec navet OU garbure sans navet. 

L'heure est grave et en vallée d'Aspe on commence à se déchirer le béret.

L'urgence est au Somport car les manchons de canard se font la malle par la Mâture.


Un sauveur s'il vous plaît.

Ce monsieur Zob dont vous parlez, est-il fiable?

Adishatz.

Merci pour la chronique. Pas convaincu par sa chute bancale. Le concept de Zemmour-light est un peu facile, nécessiterait exemples.... En rester là c'est concéder qu'on en est tous un peu le Zemmour-light d'un autre. Ex : @si, pas farouchement anticapitaliste, pourrait sur cette base se voir reprocher de cautionner le système qui produit Zemmour, et donc de faire du Zemmour-light systemique. Méfions nous donc du concours de pureté, d'autant que ce cauda venenum ressemble ici plus à un règlement de compte perso qu'autre chose, et que BFM n'a pas attendu N. Polony pour poser problème... Le zemmour-light est aussi un manière de dire qu'il est partout a des degrés divers, et contribue à le banaliser. Contre-productif à mon humble avis (à moins que vous n'ayez des exemples précis, et là bien sûr on est preneurs!)

Non, non, DS (et tous les naïfs de service), il n'est ni "en colère", ni "perdu", il joue sciemment la comédie, comme tous ses confrères, comme Schiappa, bref, comme tout ce microcosme parisien et bourgeois !

Il serait temps d'ouvrir les yeux...

"la guerre civile dont Zemmour est porteur "


Et voilà bingo pour Macron! Le monstre est la pour cacher les vrais responsables de la fracture et de la division de la société.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

L'humour d'extrême-droite se renouvelle peu.

bonjour Monsieur Schneidermann,

J'aimerais que vous cessiez de parler de ce personnage qui n'a pas lieu d'être ! Plus on en parle et plus il est content ! C'es ce qu'il veut ... J'ai écouté hier soir votre émission sur les médias indépendants avec François Bonnet de Médiapart et une jeune femme du Bondy Blog qui tous les deux étaient d'accord pour ne pas en parler, alors que la journaliste de Politis en a fait la "Une" avec un portrait découpé en 2, ce qui était déjà trop !  Pourquoi en parle-t-il ? Pour ne pas dire grand-chose ou seulement que cet type est à vomir ! Je compte sur vous pour arrêter tout cette mascarade ... Il y a de nombreux sujets mille fois plus intéressants, sans commune mesure ... Cordialement,  Mme Klukpo

Outre le fait que ce mec est déglingué

et qu'il l'est tout comme des milliers de Français nourris au lait du racisme quotidien et à ses dérapages journaliers


outre le fait que ce mec devrait être arrêté pour tout ce qu'il a pu proférer et ce dernier acte d'incitation à la violence qui n'a de pareil que Trump incitant la foule contre les journalistes dans un meeting 


en plus ce mec a une déficience caractéristique et pathologique en ce qui concerne l'humour : il a autant d'humour qu'un chef taliban ou un président Chinois ou un poutine Russe



Je sais que les institutions pour les cas de son genre sont sous-financés, mais il faudrait vite agir pour éviter d'avoir comme aux USA des millions de cas

ASI, me semble t il,  analyse les pratiques médiatiques.  La déconstruction et l'analyse des comportements nazis ou d'extrême droite se trouve ailleurs. Ci-dessous par ex


https://basta.media/extreme-droite-Zemmour-Zouaves-Action-francaise-violence-politique-groupuscules


 Je pense que ce pays s'est installé dans l'état d'esprit de Berlin 1933 et ce depuis un bon moment!

J'espère que les rodomontades de cet abruti va réveiller les gens, mais.....?

Question au asinaute qui ont fait l'armée: Pointer une arme (même déchargé ou neutralisé) vers quelqu'un (autre qu'un ennemi), ce n'est pas une raison suffisante pour se faire virer de l'armée?

Bon, ça va pas ; le billet est intéressant, hein, mais c'est pas le bon titre.

Là, la chronique porte sur Philippe Corbé de chez BFM qui sait pas où se mettre, notamment sur la question Zob. Et c'est ça qui est intéressant : le service politique de BFM complètement paumé. L'énième zoberie n'est rien d'autre qu'une énième zoberie. Et pourtant c'est lui qu'on retrouve dans le titre, et pas Corbé.

[Au passage, on le connaît, le rapport des fascistes à "l'humour" : ils font une dinguerie brutale, et quand on leur dit qu'ils vont trop loin, ils se dédouanent en prétextant l'humour. Les fascistes nous pousseraient dans l'escalier en se cachant derrière l'humour. C'est juste un moyen pour se déresponsabiliser. On le sait très bien, vous-même le savez très bien, ces ordures l'ont théorisé explicitement, et en vidéo, comme vous l'avez vu et souligné lors de l'affaire Papacito. Ce sujet est clos, maintenant, si ce n'est pour dire et rappeler à chaque prétexte d'humour des fascistes que c'est une stratégie défensive de leur part (et donc pas du tout de l'humour). Rappel, soit dit en passant, que vous ne faites pas ici, et c'est dommage.]


Puisque Zob n'est pas le sujet, mais le sujet du sujet, pourquoi lui donner la place du titre ? D'accord, de nos jours, le fasciste de plateau est le sujet de pratiquement tous les médias, et comme vous couvrez ce que disent les médias, on finit par retomber sur lui. Mais alors à ce compte-là, il faudra le mettre dans tous les titres (pitié, ne faites pas ça). Non, vraiment, vous pouviez titrer autrement.

Mais avoir Zob en entête, ça fait du référencement. La chronique gratuite, partagée par tweet, attire plus facilement des vues avec son nom qu'avec celui de Corbé (dont la plupart des gens n'ont jamais entendu parler). Chronique gratuite dont on sait aussi (et on vous comprend, il faut bien manger) qu'elle est un produit d'appel pour l'ensemble d'ASI. Et utiliser Zob pour attirer les vues et les clics, vous l'avez assez dénoncé chez les autres. Alors ne le faites pas vous-même. Vous n'êtes pas naïf. Soyez conséquents.


Finalement, ce billet parle de Corbé et de la rédaction de BFM, mais il parle aussi de vous. Quand Corbé dit qu'il ne voulait pas parler du Zob, mais que la réponse de Schiappa transforme de la com' de campagne en fait politique, et donc le force à traiter l'objet comme de l'info, ça ne fait pas écho, chez vous ? Comment, conscients que vous êtes chez ASI de l'ampleur que prend le fasciste, et souhaitant parler d'autre chose, vous en revenez toujours à lui, parce que vos objets d'étude y retournent eux-même ?


Je ne vais pas vous faire le procès de ne parler que de Zob, vous n'en êtes pas là, loin s'en faut. Mais vous n'êtes pas n'importe quel média. Vous avez une réflexion sur l'exercice journalistique des autres, et par là-même sur le vôtre. Vous pouvez faire mieux. Alors faites-le.

décidément, on ne peut plus y échapper :


Zobbo fait de l'hummort, la car à vannes trépasse ... 


Bombay Karachi, vaches maigres à Tombouctou.

Vu le nombre de fois où il y a l'air d'avoir un sujet à traiter sur ce monsieur, il y aurait de quoi faire un dossier fouillé sur le temps long, disons un gros dossier dans 2 ou 3 mois plutôt que de mitrailler des articles comme des twitts.

C'est sûr M. Corbé a besoin de l'autorisation du gouvernement, de son gouvernement (qui épouse admirablement bien sa classe et son statut) pour parler de Z. Je lui décerne le César de l'hypocrisie et du démago... Au passage, il ferait pas un peu de populisme là, "en même temps".

Je suis fascinée par la catégorisation politique des personnalités, non interrogée et répétée sans cesse. Cela contribue à rendre les débats confus et à perdre un peu plus les citoyens "honnêtes" . J'évoque ici la classification de Natacha Polony qui, me semble-t-il, est bien plus à gauche que bien des personnes qui sont dites socialistes. Mal nommer les choses relève soit de la mauvaise foi, soit de la malhonnêteté ou de la paresse intellectuelle, soit de la bêtise. Bon, je vais aux abris, car ça risque de canonner!!!

A propos du non-événement évoqué dans l'article, de cet enfantillage destiné à faire parler, encore et encore, de celui que vous savez, hé bien, ça marche.

Donc le directeur de l'info de BFM nous explique tranquilou à l'antenne que c'est l'Élysée qui décide pour lui du contenu de ses journaux.  Le château ne réagit il ne dit rien. Le château réagit il en parle. Etonnant.

C'est cela qu'on appelle la liberté de la presse ?




C'est orchidoclaste , Nom de Zeus!


Nous vivons une époque formidable qui se pâme à parler de Zob alors qu'on a le cul complètement dans la merde.

Veuillez excuser ma vulgarité.

Je suis à peu près en désaccord avec tout ce que représente Éric Zemmour, mais cette focalisation sur ses moindres faits et gestes me semble complètement contre-productive. Son comportement a été maladroit, puéril. Y voir un symbole, cela me semble légèrement surinterprété. Ces journalistes ressemblent à des lapins aveuglés par les phares d'une voiture. N'y a-t-il pas des sujets plus pertinents à traiter ? Et, quitte à parler d'Eric Zemmour, des éléments de son discours à déconstruire sur le fond ?

Marlène Schiappa :

Braquer un journaliste avec une arme « pour rire ». À quel moment s’inquiètera-t-on ?


Ah bé oui, ça alors ! Seul le gouvernement devrait avoir l’autorisation de viser un journaliste avec une arme lors de manifestation ! Et en plus, l’arme de Zemmour n’était pas chargée, où va-t-on ? Faut la charger, zut !

Mais ce coup de gueule, c'est  juste un extrait de "Matrix"  :)

L'Agent Smith, logiciel qui n'en fait qu'à sa tête, a décidé de prendre le pouvoir dans la Matrice. Celle-ci réagit en dénonçant le logiciel.

On assiste là à une boucle infernale :

En 1981  Beaudrillard traite du simulacre en partant du monde réel, notamment celui de la politique.

Les Wachowski  s'en emparent 20 ans plus tard et réalisent "Matrix".

Et voilà que le gars de BFMTV nous rejoue la fim du troisième film, quand les machines avouent qu'elle ne contrôlent plus l'Agent Zemmour.

Ici, ce n'est pas Morpheus (l'opposition de gauche) qui nous a donné la pilule de rouge de la vérité, c'est la matrice, une chaîne d'info en continu,  elle-même.

Et Neo, c'est nous tous.

Le cinéma sert à expliquer le monde, affirment celles et ceux qui écrivent sur le cinéma.

Et comment !

C'est marrant je me souviens d'une chronique pas si vieille de Jean-lou :"tous radicaux" qui rappelait la culpabilité des médias -incluant ASI- dans la monté de Zemour a force d'en parler... Je ne voit plus que lui ici. A croire qu'il ne se passe plus rien d'autre.

Et si vous tentiez une cure ? Juste une petite semaine sans en parler ? ASI pourrait y survivre vous pensez ?

Bien sur qu'il est important de le dénoncer. Mais faut-il vraiment le faire a chacune de ses sortie ?

Bon j'approuve mais menacer quelqu'un avec un flingue, même factice c'est pas neutre. Il me semble qu'il y a même eu des gosses condamnés pour ça. ASI pourrait peut-être retrouver ça.

Même Benalla a fait ce genre de blague...

Bien sur que c'est condamnable (et pour le coup effectivement pénalement). Mais TOUTES les sorties de Zemour font réagir. C'est le but. ASI a clairement identifié cette méthode avec Trump : une sortie de route, un clash, une énormité tous les 2-3 jours. Ont laisse TOUT LE MONDE réagir, et dés que le soufflé retombe, on remet ne piéce dans la machine. Pourquoi tombé dans le même Panneaux avec cet animal là ?


D'accord ASI fait de la critique des media et Gargamelle occupe toute la place. Mais qu'apprend-t-on de neuf ? Que les media le traite différemment ? Que Cnews lui est tout acquis ? Que BFM oscille entre fascination et révulsion (cherchant ainsi le bon dosage pour qu'il grand-remplace l’héritière sans être capable de détronner leur Boss) ?

Si on décide sciament de ne plus réagir a une de ces frasque sur 10, va on vraiment raté ça ?

Je rêve tous les jours qu’ASI fasse un contenu sur la réforme de l’assurance chômage de la macronie.

(D’ailleurs, je trouve que la zemmourite aigüe actuelle tombe étrangement parfaitement bien pour ne pas parler de cette réforme importante et inacceptable.)

Vous savez ce qui est le pire, dans cette histoire de journalistes mis en joue "par humour" ? C'est qu'elle ne fera pas perdre une seule voix à Zob. Elle pourrait même lui en faire gagner.


Comme le disait cyniquement mais justement Donald Drumpf: "Je pourrais tuer quelqu'un sur la 5e avenue, en plein jour, et ne perdre aucune voix." Il connaissait bien son électorat, fanatiqu et avide de sang.


On revit en France la campagne US de 2016. Espérons seulement qu'elle se terminera autrement.

C'est effrayant. 

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

L'impossibilité de nommer ce que l'on voit, Daniel ? Mais vous-même n'êtes-vous pas victime de ce travers ? Regardez votre description de Zemmour : "ultranationaliste, xénophobe, autoritaire". Qu'est-ce qui vous empêche de le nommer "fasciste" ? 

Dans une chronique d'un journal régional, le journaliste et écrivain Jean-Claude Guillebaud rapportait une anecdote concernant notre "héros" désormais quotidien, au sujet de guerre civile et d'armes. Z lui aurait demandé s'il s'était préparé à la guerre imminente contre les musulmans, et si, comme lui, il avait acheté des armes en prévision. Il parait qu'il avait l'air tout ce qu'il y a de plus sérieux. 

Je ne sais pas s'il est vraiment nécessaire, comme dit Permanent waves ci-dessous, de "...scruter ses moindres faits et gestes pour en déceler une empreinte fascisante..." Un simple regard d'ensemble suffit largement à nous faire une idée. Ce type est dérangé. Et ça ne serait pas le premier dingo à être porté aux nues par la foule en délire. Là où l'irrationnel prend pied, il est toujours difficile à déboulonner. 

On a tout intérêt à faire gaffe, et à ne rien prendre trop à la légère.

monsieur Corbé ( journaliste ? ) a-t-il besoin des consignes du Gouvernement ?

Zob n'a pas compris que le plus drôle dans cette séquence, c'est de constater que celui qui se présente en homme fort et fait le malin avec une arme ne sait pas comment la tenir (voir début de la séquence ou un type lui dit où mettre ses mains). Donc rions à ses dépens. J'aurais aimé le voir tirer et s'arracher l'épaule.


Blague à part, c'est une règle de sécurité de base de ne jamais pointer une arme, même non chargée, en direction de quiconque. Aucun militaire professionnel et moralement intègre ne pourrait nier que ce type se comporte comme un clown au pire, comme un gamin au mieux.


Et ça, je ne l'ai pas entendu.

Pas vraiment d'humour, Eric  Zemmour

Zob, c'est plutôt le Professeur Folamour

La phobie Zemmour va-t-elle laisser des traces indélébiles dans le psychisme de certains ?


A force de scruter ses moindres faits et gestes pour en déceler une empreinte fascisante on va sombrer dans le grand n'importe quoi et en oublier de lui demander s'il est candidat et si oui, quel est son programme ?


Cette pantomime qui s'auto-alimente en permanence devient franchement lourde; on est quand même à 8 mois d'une élection présidentielle qu'on estime ( à tort ) comme la plus importante pour un pays dit civilisé. 


Et on continue à se faire peur sur du vide intersidéral

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.