53
Commentaires

Wikileaks, outil de la russie ? Mediapart liste les éléments à charge

Très proche de la Russie et du Kremlin, Julian Assange ? C'est l'accusation d'Hillary Clinton, et de certains médias américains, après les documents publiés par Wikileaks sur le parti démocrate. Simple diversion des équipes de campagne de la candidate démocrate ? Les liens entre Wikileaks, Assange et la Russie semblent réels.

Derniers commentaires

Venant de médiapart dont la russophobie est de notoriété publique cela n'a rien d'étonnant !

D'ailleurs c'est une des nombreuses raisons pour laquelle je ne me suis pas abonné à ce site !
C'est bien pratique, ça.
Un journaliste ou une source balance des infos compromettantes sur des dirigeants ?
C'est qu'il travaille pour une puissance étrangère, c'est un espion !
Ça ne change rien au fait que ce qu'il dit est vrai, mais si ça peut faire un écran de fumée...
Même si c'est Poutine, le FSB ou le Guépéou qui balancent des infos à Wikileaks, tant qu'elles sont vérifiées, je suis pour.
Et quand les Clinton, Trump et autres Amerlocains tentent de faire taire Assange et Snowden, c'est Poutine qui réussit à détruire notre démocratie.
En fait fournir des infos à Wikileaks c'est gagnant-gagnant pour Poutine. Soit ça affaiblit les dirigeants, soit ça affaiblit le régime démocratique, soit ça affaiblit les deux, et c'est du tout bon pour le Saint-Empire Russe Orthodoxe.
On se doute que des hackers peuvent être aidé par la Russie, les états unis ou la France selon les intérêts du moment . De la à faire de Assange un agent Russe, c'est ridicule .

Par contre ce qui est sur c'est que médiapart est atlantiste http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2016/08/mediapart-trop-proche-des-etats-unis-d-obama.html
Au moment des Panama Papers, on nous a sorti tous ces documents montrant les affaires occultes de Poutine au Panama (en fait, des proches de Poutine? des connaissances de Poutine? C'est devenu Poutine directement)
Evidemment de faux naïfs se demandaient pourquoi il n'y avait aucun Américain dans ces leaks, c'est quand même bien étrange. Pas de soucis, nos dignes journalistes nous ont promis qu'on était pas aux bouts de nos surprises, on allait voir ce qu'on allait voir! Bientôt, de nouvelles révélations! Ne zappez pas!
On attend toujours :/
Ah, je trouvais aussi l'article orienté. Il s'agit simplement d'un article fait par notre cher Robin qui a des visions sur le monde assez particulières.
"Russia Today (RT), le bras de la propagande pro-Kremlin à l’étranger, […], nuance la journaliste de Mediapart, Agathe Duparc. "

C'est curieux, j'aurais choisi un autre verbe que nuance. C'est sans doute que j'en manque moi-même…

Robin, si vous comptez travailler chez Mediapart, continuez comme ça, vous êtes dans la droite ligne.

@si a réussi cet exploit de nous faire prendre la défense de Poutine, là je dis chapeau !
Prochain challenge, Donald Trump ? Marine Le Pen ?
Même pas cap' !

Je blague, hein, déconnez pas !

Bon. Je ne suis même plus déçu. Ma consternation est en vitesse de croisière.
Vu le nombre de poutinophiles qui sévissent sur les forums de Médiapart, c'est bien courageux de sa part. L'anti-américanisme, pas forcément mauvais à la base, mène à tout.

Bah, ces gens ne sont jamais que les descendants des stalinophiles.

misentrop2
«Alors que Wikileaks n'a pas publié la moindre information susceptible de gêner Poutine ou ses proches depuis 2011»

Aie; Quel retournement de la charge de la preuve... quels seraient les sources de Wikileaks en Russie? Ah oui, une officine liée aux Clinton est formelle il y'a eu eu utilisation d'un logiciel utilisant des paramètres russes...

Tout ça est un peu léger, comme si on accusait Plenel d'être lié aux chambres de compensation luxembourgeoises pour avoir une fois pris leur défense...

En tirant, élégamment, sur le messager
Puisque tout le monde donne ses interprétations, mon chien vous fait part des siennes. Mon chien ne se base que sur des faits :
- Des documents ont été passés en PDF sur une machine configurée en Russe
- Assange dit que c'est peut-être pour faire croire que ce sont des Russes derrière cette fuite
- Wikileaks balance surtout des informations provenant de communications amerlocaines (mon chien se dit qu'il n'a peut-être pas grand-chose d'autre à se mettre sous la dent)
- Les états unis sont les plus engagés militairement, disposent de l'armée la plus puissante, sont les plus gros utilisateurs de communications top secret et les plus gros utilisateurs de moyens pour hacker le contenu des autres (mon chien se dit qu'il y a là plus de matière à faire fuiter).
- Les fuites montrent que B. Sanders n'avait aucune chance, les règles du jeu étant pipées.
- Assange dit qu'attaquer les intentions du lanceur d'alerte est un vieux truc pour noyer l'alerte

Bref, mon chien voit bien qu'on est face à un jeu de manipulation complexe. Par contre, le contenu des fuites est bien réel.
Il n'y a que deux possibilites, non?
- ou bien vous n'avez pas lu les commentaires sous l'article de Mediapart (impossible d'en faire l'impasse)
- ou bien vous suivez la comm de Clinton comme votre collegue Agathe Duparc.

Je ne m'y attendais vraiment pas, c'est un peu decevant.
Non , non , moi aussi....
Poutine est certainement un gouvernant peu soucieux des libertés publiques de ses citoyens , mais l'arrogance de l OTAN et donc des USA vis à vis de la Russie depuis 10 ans est proprement incompréhensible .... comme 'notre' politique au moyen orient du reste.
Et le consensus de la presse occidentale sur ces deux points m'interroge ...
Et au fait quant à ces fuites en provenance du parti démocrate , il est certe utile de savoir par qu elles nous parviennent , pour contextualiser , mais le plus'important surtout lorsqu'on se pique d'être de gauche ....penchant SANDERS quoi , n'est il pas de savoir si elles sont vrai et quelles conséquences cela peut il bien avoir.
bonjour M. Gracques.
Je vous cite : lorsqu'on se pique d'être de gauche ....penchant SANDERS quoi ,.
Merci tout d'abord de préciser de quelle gauche vous voulez parler. En effet, en vertu de la trigonométrie communément admise, on est toujours à la gauche de celui qui est à notre droite.

Mais de là à prendre la défense de Poutine, ci-devant espion du KGB, au nom de la défense de qui ? de quoi ?
De la défense de l’Est contre l’Ouest ? Mais l’Est, ce n’est pas forcément la gauche. Demandez à Orban . Et l’ouest ce n’est pas forcément la droite, demandez à Sanders et encore plus aux mânes de Chavez.
Pour tout vous dire, je ne comprends pas bien cette rage qui anime certains asinautes dès que l’on critique la Russie et Poutine. Parce que le Poutine en question n’est rien, si ce n’est un gros malin qui a su tirer la couverture à lui dès qu’il a senti le vent tourner. C’était facile, puisqu’il était déjà dans la place.
On pourrait dire que, en vertu de la lisierologie communément admise, lorsqu'un petit tas de fumier est attaqué par un gros tas de fumier, on a tendance à défendre le premier. Sauf si on aime les gros tas de fumier. L'égout et les couleurs.
Apparemment vous vous faites plein d'idées sur la taille du tas de fumier sur lequel je perche.

Apparemment vous n'êtes pas non plus très soucieux de politesse , ce qui semblerait indiquer que vous n'êtes pas non plus très sûr de vos éructations.
La rage des Américains contre Poutine est lié à l'affaire Yukos principalement. Pour eux , comme le dit Poutine, le gagnant emporte tout. Les Américains ont gagné leur bras de fer contre l'URSS, donc ils emportent tout. Ce qu'ils ont d'ailleurs commencé à faire dans les années Eltsine. Mais Poutine arrive, et ce tricheur n'accepte pas qu'ils emportent toute la mise.

Quelque soit l'opinion qu'on peut avoir de M. Poutine - et je suis sidérée de la violence des propos qui sont proférés à son encontre, par beaucoup d'entre nous, qui ont eu peu à souffrir des actions de cette personne - je pense que les vainqueurs ont juste oublié de demander aux russes s'ils pouvaient se servir et que ces derniers sont très contents d'avoir un président qui leur tient la dragée haute.

J'aimerais bien qu'en France on est un président capable de remettre Washington, Bruxelles et Berlin à leur place. Mai ce n'est pas le cas.
C'est nouveau, cette présentation de Poutine en défenseur d'une juste répartition des richesses mondiales.

Il semble que ce Robin des bois des temps modernes se soit un peu servi au passage.

J'aimerais bien qu'en France on est un président capable


No comment.
Qui vous parle de répartition des richesses ? Dans un monde composé d'Etats-nation chaque état est propriétaire de son territoire et responsable de sa population. Même si Poutine il est très très méchant, il n'en reste pas moins qu'il est Président de la Fédération de Russie démocratiquement élu. Que ce Monsieur se réserve un gros morceau du gâteau, s'il le fait, c'est moralement très condamnable mais ça ne justifie pas le pillage du pays par les Multinationales occidentales, même si les dirigeants occidentaux sont très très gentils.

Vous ne souhaitez pas pour votre propre pays un dirigeant capable de parler, de défendre ses intérêts à égalité avec les autres chefs d'Etat ?.
Vous ne souhaitez pas pour votre propre pays un dirigeant capable de parler, de défendre ses intérêts à égalité avec les autres chefs d'Etat ?.

Oh que si ! mais pas un voyou, ni une fille de borgne.
Nous sommes bien d'accord.
S'il s'agit de Poutine, j'ai bien peur que non.

L'histoire nous a appris, de Bonaparte à Napoléon, du Prince-président à Napoléon (encore !) trois, de Lebrun à Pétain, que l'homme providentiel était avant tout un "déchet" de son époque. Si je n'ai pas mis De Gaulle dans le sac, c'est que malgré toutes ses tares, le [s]déchet[/s] bonhomme avait un peu de courage et de self-respect.
Surtout que les deux se font des papouilles.
Reine Dumarquat, vous devriez intervenir plus souvent ... même si vous troublez les schémas mentaux de ceux qui divisent le monde en deux groupes, les Bons et les Méchants, comme dans les scénarios de l'âge d'or d'Hollywood. L'un deux évoque d'ailleurs Robin des Bois. Avec un peu de nostalgie, peut-être
Je note que vous prenez soin de faire quelques concessions ("même si Poutine est très très méchant...", "que ce monsieur se réserve un gros morceau de gâteau...") et je me permets de vous féliciter. Je crois que c'est ainsi qu'il faut leur parler. pour éviter de les traumatiser.
Je m'aperçois que j'ai écorché votre nom. Mille excuses.
Globalement d'accord avec vous.
Sauf peut-être sur votre affirmation "Les Américains ont gagné leur bras de fer contre l'URSS."
Les Américains n'ont rien gagné. Le régime communiste s'est effondré de lui-même.
Le problème, c'est que ces barbares (les Américains), qui ne doutent jamais de rien, croient qu'ils ont gagné.
De même qu'ils ont cru, ces niais, qu'ils avaient gagné la deuxième guerre mondiale.
Concernant la deuxième guerre mondiale, d'ailleurs, il me parait clair qu'ont bénéficié de l'aide de Dieu, qui récompense toujours les Bons et punit les Méchants, puisqu'ils ont "gagné" avec un minimum de pertes.
Je me demande s'il ne faudrait pas ouvrir une enquête (avant qu'une loi ne l'interdise) pour contrôler si les règles du fair-play ont été respectées. Cent quatre-vingts-quatre mille morts, c'est peu sur un total de cinquante millions.
Une chose est certaine : ce sont les nazis et leurs alliés qui ont perdu la guerre. :-)
Enfin un peu de bon sens. :-)
Tiens, on dirait qu'il a oublié ses menaces.
J'attendais les mises en demeure, les papiers bleus d'huissiers, la brigade anti-machin sur mon perron.

Non. Rien. Pétard mouillé.
Vous êtes aussi con que ça dans la vie courante, ou c'est un genre que vous vous donnez sur les forums ?
Ervé, j'ai cru un moment que votre message était mal placé.
Mais non .... :o)

A part ça, vous avez eu du beau temps à Palavas ?
Dans la vie courante, je suis bien pire.
Il va falloir vous contenter de la version "soft".

Se faire traiter de con par un asinaute qui change de pseudo comme de chemise, je prends cela comme une consécration.
Pire ? Non, là vous exagérez. Vous allez finir par vous faire du mal.
Si, si pire !
A lire votre "prose", je constate que les mots "con" et couilles" y reviennent avec une fréquence croissante.
Un petit problème ?
Seulement l'emploi d'un langage non édulcoré.
Et puisque vous évoquez d'éventuels problèmes, je pense que de votre côté, consulter un gastérologue, voire un hépatologue, pourrait vous être profitable
Monsieur Ulysse, Ervé, le mépris c'est comme le respect. C'est un truc qui se mérite.

Dérapage après dérapage, message de peur après message de haine, c'est le fruit d'une longue patience.

Je sens que vous touchez au but.
Ah ! l'hubris d'Ulysse ! ( bis repetita ... )
Vous êtes aussi con que ça dans la vie courante, ou c'est un genre que vous vous donnez sur les forums ?

en tout cas, pour votre cas la question ne se pose même pas..
Comme vous n'avez pas l'air très au fait du fonctionnement d'un forum, je permets une petite précision à propos de Julot Iglésias qui n'a pas jugé bon de poursuivre avec vous.
Lorsqu'un de vos commentaires reste sans réponse, vous pouvez envisager différentes hypothèses :
Soit il n'a pas été lu.
Soit votre interlocuteur manque de temps pour vous répondre.
Soit il considère qu'il n'est pas utile d'entamer un débat avec vous.
Soit le contenu de votre message l'a tellement bluffé, qu'il s'est trouvé à court d'arguments.
Soit il a jugé ce contenu si stupide, qu'il a préféré passer à autre chose.
Fais ton choix, camarade.
Ou tout simplement qu'il pense à un "échange stérile" (genre cour de récréation ce CM2), et qu'il a inintelligence d’arrêter cette polémique sans fondement... si ce n'est un concours d’ego [qui a [s]la plus grosse[/s] le plus gros].
Il y a d'autres sources (celles qui émanent des pure-players, aux US, les médias indépendants, du type "ASI"), qui expliquent que le messager en l'occurrence n'a pas beaucoup d'intérêt par rapport aux informations qui ont été publiées et qui confirment à qui veut bien aller les lire que le DNC n'a pas été du tout impartial. Mais c'est moins croustillant que d'aller vérifier la couleur du slip d'Assange...

Ces mêmes sources expliquent aussi que peut-être qu'en fait, le vol de données a été réalisé par des américains. Il y a d'ailleurs une information qui n'a pas fait grand bruit chez nous : un démocrate a été tué sans raison (pas de vol, en particulier), il était en chemin, dit-on, pour aller témoigner chez le FBI. Assange aurait même glissé un mot à ce sujet (ah, on me dit qu'il a été tué par les Russes, évidemment... ils sont partout...)

Tiens, au fait, vous avez vu comme le Département de la Justice a décidé de ne pas donner suite au dossier sur la messagerie de Clinton, quand elle était Secrétaire d'état ? Là aussi, on nous explique que c'est tout de la faute de la Russie (si Clinton a été contrainte de faire le nécessaire pour ne pas être poursuivie pour avoir mis en danger l'état... les chefs d'inculpation n'étaient pas ridicules, mais encore une fois, on a préféré s'intéresser aux poux dans les cheveux du messager, plutôt que d'étudier en profondeur les horreurs perpétrées par Clinton, un vrai choix d'éditeur et de journalisme indeed).

Regarder du côté de la Russie, est-ce vraiment si prolifique comme piste d'étude ? Sincèrement ? Quand les énormités de la part du sujet en question (Clinton) sont si prolifiques en elles-même...
Lorsque vous citez une déclaration de Julian Assange à RT, pourquoi vous croyez-vous obligé de la juger "tout en circonvolutions" ? Est-ce que vous pensez que vos lecteurs ne sont pas capables de repérer eux-même ces circonvolutions?
C'est un peu agaçant, mais en un sens, tout comptes faits, ça vaut mieux. On voit d'où vous parlez.
Cet article ne me parait très orienté, c'est moins qu'on puisse dire. Et me laisse perplexe. On a l'impression que manifester de la sympathie pour la Russie et ne pas approuver les tentatives de relance de la guerre froide par le gouvernement américain constitue un crime. Les Russes seraient donc nos ennemis ?
Vous me rappelez que je me suis désabonné de Médiapart il y a deux ans, lassé de la propagande atlantiste et anti-russe qui s'y développait. Et que je me suis désabonné de Télérama, pour les mêmes raisons, il y a deux semaines, après vingt-cinq ans de fidélité. J'ai le sentiment que dans la France actuelle, tout le monde perd la raison.
Aucune confiance dans une Clinton.
C'est un point de départ... maintenant je lis l'article.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.