32
Commentaires

Violences policières : un policier fait fuiter une vidéo de garde à vue

"Le Média" avait révélé les images de l'arrestation violente de "Moussa", le 17 septembre, en région parisienne, provoquant l"ouverture d'une enquête administrative par la Préfecture de police de Paris. Le médiatique policier Bruno Attal, qui avait déjà "analysé" les images de l'affaire Zecler, entend contrer ces révélations en diffusant une vidéo du jeune homme tournée pendant une précédente garde à vue, pendant laquelle il insulte les policiers. L'avocat de Moussa, Arié Alimi, a saisi la justice. Notre enquête.

Commentaires préférés des abonnés

Approuvé 17 fois

Je ressors personnellement de la lecture de cet article qu'Attal n'a rien du tout, que sa vidéo et son intervention ne sont pas étayées ni argumentées, et ne permet pas de démonter le travail de Bouhafs qui a fait un vrai boulot de journaliste, lui..(...)

Approuvé 9 fois
C'est vrai qu'Attal, niveau crédibilité, il est carré, au moins...

Je note que sur la 1ère vidéo que la procédure pour maîtriser une personne c'est de donner des coups de pieds pour faire perdre l'équilibre, tout en gardant les mains dans les proches parce que pourquoi pas.


Je ne me place pas sur le plan moral mais s(...)

Derniers commentaires

Donc, ce mec est tellement habitué à utiliser la violence pour arriver à ses fins qu'il ne voit même plus que c'est de la violence... À partir de là, je me demande bien ce qu'il pourrait qualifier de "violence policière" puisqu'il est incapable de l'identifier quand il la voit et même qu'il la décrit ! Porter des coups à un individu au sol et maîtrisé ? Ben quoi, c'est pour qu'il consente à être menotté. Ah bon, ok. CQFD.

Est-ce que je comprend bien l'argument de ce pauvre type ? : Les policiers se sentent tellement fragiles dans leurs peaux et vicitimisés par les civiles, qu'ils se sentiraient dans l'obligation de répondre par de la violence physique à des insultes d'un jeune en garde à vue ?

Ce qu'il y a de bien avec ce flic , c'est qu'il n'y a pas besoin de sous titre !

Merci de citer Le Média, qui n'est pas si souvent cité dans les différents médias dits "indépendants". Un bon début.

Il faudrait arrêter d'appeler "théorie" des mensonges.
C'est pas parce que je dis "dans les images de Mediapart, on voit clairement que des bisounours tentent de se reproduire" que ça en fait une théorie.

C'est toujours du Parole contre Parole vu la qualité des images et les angles de vue.

La seule info neuve ici est que Moussa à déjà menti sciemment sur son comportement vis à vis de la police.

Dans ce cas autant vous dire que Moussa part avec un gros handicape niveau crédibilité...


Je note que sur la 1ère vidéo que la procédure pour maîtriser une personne c'est de donner des coups de pieds pour faire perdre l'équilibre, tout en gardant les mains dans les proches parce que pourquoi pas.


Je ne me place pas sur le plan moral mais sur le plan opérationnel je m'interroge sur la qualité des techniques qu'on leur apprend.

Ça donne envie de mettre cet article de Paul en perspective avec celui du "père haineux" dont la fille a été tuée au Bataclan.

Le père de Moussa a-il la haine ?

S'il avouait dans un portrait du Monde ne pas avoir le courage de tendre une embuscade aux policiers qui ont frappés son fils pour leur faire subir le même sort, avec des complices à lui, mais qu'il y pensait, serait-il publié ?

--------------------------------------------

Autre réflexion :  Attal à posté la dite-vidéo sur sa chaîne YouTube. Elle a fait 7000 vues. Il en a reposté une il y a trois jours sur le même sujet. Elle totalise 22000 vues. Il possède 22000 abonné.es.

@si, vous jouez à quoi ?

Il est rien, ce gars. Il est ce que tous les Zemmour du monde devraient être : une andouille dans son coin.

Si vous voulez, je connais un gars, à Coutance, il est contre le voile.Il l'écrit sur les murs. Il s'est pris une amende et 3 mois de travaux d'intérêt général, dont effacer ses insanités. Il ne pèse rien dans le débat, mais bon, si jamais...

Comment il a dû jubiler, Attal, quand vous l'avez appelé.

Je réfute qu'il soit médiatique dans le sens il est connu et compte. Attal fait quelques émissions où il est transparent. Même Linda Kebbab imprime davantage, c'est dire.

L'article de Paul est sérieux et  documenté, mais bancal dans le sens où il impose un acteur qui n'en est pas un. L'affaire Moussa, c'est Moussa, son avocat, Bouhaf, les flics accusés et la justice.

Point barre.




Il n'est pas rien, malheureusement. Son discours a servi de fondement après les violences infligées à Michel Zecler pour en minimiser les faits. Il a pu déverser la logorrhée à TPMP, qui reste une émission avec l'audience qu'on lui connaît. Il a été très largement retweeté par la droite nationaliste.
Ce qui est intéressant avec son profil, c'est que, dans une situation où il n'y avait plus d'arguments pour défendre le comportement des forces de l'ordre, il a - par sa distorsion de la réalité - offert un « argument » à ceux qui n'en avait plus.

Certes, mais quand j'apprends l’existence d'une "personnalité médiatique" et ses frasques par @Si, c'est qu'il est pas très très connu.

Ok c'est du doigt mouillé, mais dans cette affaire, les protagonistes, Bouhaf, Halimi, je les connais du vrai monde.



Car, bon...

Le discours anti Zecler d'Attal a t il débordé le milieu facho et... celui d'@si ?

Pour ce qui est de l’émission d'Hanouna : Attal ou n'importe quel.le autre intervenant.e semble être une amibe interchangeable.

Vous vous rappelez la fois où Nabila a gifflé Naulleau et où Bellatar a embrassé Attal ? A moins que...

Amibes interchangeables

C'est une fabrique de l'oubli.




Comme indiqué au-dessus, après avoir essaimé sur Twitter (au-delà de la fachosphère vu que j'en ai entendu parler), il s'est retrouvé chez Hanouna. Donc sur un écran. Du coup, il est assez logique d'ASI en parle.

Cela dit, votre commentaire pointe un élément intéressant : quels écrans sont à surveiller par ASI ? Parce qu'énormément de choses qui y sont commentées le sont parce que la tempête a eu lieu sur Twitter. Est-ce bien, est-ce mal, je ne sais pas ; force est de constater que c'est là que ce nouent et se dénouent un grand nombre de tensions en notre époque. Du coup, ça ne me semble pas aberrant qu'ASI en parle, puisque la fonction de ce média est de parler des médias là où ils ont un audimat :)

Je ne vois pas bien le rapport avec Linda Kebbabs, hormis le fait qu'elle soit déléguée nationale d'un syndicat de police, qui se porte souvent en faux avec Alliance.

Sur des infimes détails. 

Je ne comprends pas le but de cet article si ce n'est de mettre à égalité la parole d'un syndicaliste d’extrême droite  et la contre enquête d'un journaliste et d'une équipe d'expert telle que INDEX. 

Il s'agissait bien d'un contre enquête , la police avait déjà fourni la sienne avec comme résultat Moussa en détention puis devant le juge.


Et vous c'est quoi votre enquête exactement? 

Donner la parole aux deux parties et compter le nombre de caractère pour chacune des parties? 


Un point partout balle au centre, allez zou on rentre ,  fin du match.  


Quoi ? Bouhafs est un  militant et pas journaliste? ayé , je viens de  comprendre l'article.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.