Violences policières : un policier fait fuiter une vidéo de garde à vue
article

Violences policières : un policier fait fuiter une vidéo de garde à vue

Bruno Attal tente de contrer des révélations du "Média"

Réservé à nos abonné.e.s
"Le Média" avait révélé les images de l'arrestation violente de "Moussa", le 17 septembre, en région parisienne, provoquant l"ouverture d'une enquête administrative par la Préfecture de police de Paris. Le médiatique policier Bruno Attal, qui avait déjà "analysé" les images de l'affaire Zecler, entend contrer ces révélations en diffusant une vidéo du jeune homme tournée pendant une précédente garde à vue, pendant laquelle il insulte les policiers. L'avocat de Moussa, Arié Alimi, a saisi la justice. Notre enquête.

Les images avaient fait le tour des réseaux sociaux avant d'être authentifiées par Le Média. Le 17 septembre, à Noisy-le-Grand (93), "Moussa" (un pseudonyme donné par Le Média) est arrêté par une patrouille de policiers qui l'accusent d'avoir commis un outrage à agent. Les images diffusées par Le Média et Index, une agence indépendante d'enquêtes sur les violences d'État, montraient trois policiers encadrer Moussa et lui asséner de nombreux coups de pied et de poing, notamment à la tête, même après l'avoir maîtrisé au sol. La fin de la vidéo montre le jeune homme menotté et embarqué par la police, pour une garde à vue. Ces révélations ont été appuyées par une enquête de Libération, qui en arrive aux mêmes conclusions que Taha Bouhafs, auteu...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.